INDURAIN MIGUEL (1964- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Le Tour de France

Le Tour de France
Crédits : Graham Chadwick/ Allsport/ Getty

photographie

Miguel Indurain

Miguel Indurain
Crédits : Pascal Rondeau/ Allsport/ Getty

photographie


Quintuple vainqueur du Tour de France cycliste, le Navarrais Miguel Indurain, né le 16 juillet 1964, a axé l'essentiel de sa carrière sur les courses par étapes, négligeant totalement les classiques.

Le Tour de France

Le Tour de France

photographie

Le Tour de France est chaque été l'occasion d'admirer le peloton aux couleurs bigarrées dans la campagne chatoyante. 

Crédits : Graham Chadwick/ Allsport/ Getty

Afficher

Miguel Indurain

Miguel Indurain

photographie

En 1994, le coureur cycliste espagnol Miguel Indurain remporte le Tour de France pour la quatrième fois. En 1995, il deviendra membre du club très fermé des quintuples vainqueurs de la Grande Boucle. 

Crédits : Pascal Rondeau/ Allsport/ Getty

Afficher

Jusque-là fidèle lieutenant de Pedro Delgado, Miguel Indurain ne remporte sa première victoire dans le Tour de France, en 1991, qu'à l'issue de sa septième participation. Il devance, cette année-là, l'Italien Gianni Bugno. Quatre autres succès vont suivre consécutivement. À chaque fois, Miguel Indurain emploie la même tactique, manquant quelque peu de panache : il domine ses adversaires lors des étapes contre la montre et se contente de les contrôler dans la montagne. Jamais ses dauphins (Claudio Chiappucci en 1992, Tony Rominger en 1993, Piotr Ugrumov en 1994, Alex Zülle en 1995) ne parviendront réellement à le menacer.

Alors qu'il a établi un record de l'heure (53,040 km) en 1994, Miguel Indurain se donne, pour la saison 1995, un second objectif en plus du Tour de France : tenter de devenir champion du monde. Le jour de l'épreuve, à Duitama (Colombie), il sait se montrer grand seigneur en favorisant la victoire de son compatriote Abraham Olano. En 1996, il échoue dans sa tentative de remporter un sixième Tour de France, et ne termine que onzième de l'épreuve enlevée par le Danois Bjarne Riis, devant l'Allemand Jan Ullrich, et le Français Richard Virenque. Bien plus tard, en 2007, Bjarne Riis avouera s'être dopé pour remporter cette édition de la Grande Boucle, alors que Richard Virenque, dès 1998, avait été convaincu de dopage et que toute la carrière de Jan Ullrich est marquée du sceau du soupçon. Dans d'autres circonstances, Miguel Indurain serait-il devenu le premier champion à remporter par six fois le Tour de France ?

Champion olympique de la course contre la montre à Atlanta en 1996, Miguel Indurain – malgré les sommes considérables qui lui sont proposées – annonce, au début de 1997, qu'il met un terme à sa carrière.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  INDURAIN MIGUEL (1964- )  » est également traité dans :

SPORT (Disciplines) - Le cyclisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 181 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le Tour écrase le cyclisme »  : […] Greg LeMond, de nouveau vainqueur du Tour en 1990, avait essentiellement axé sa carrière sur le Tour de France. L'Espagnol Miguel Indurain , lui, va se consacrer uniquement au Tour de France. Mais il convient de noter que le Tour de France, du moins sur le plan médiatique, éclipse le reste de la saison cycliste. Pour une formation, la participation au Tour est vitale du point de vue économique. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-disciplines-le-cyclisme/#i_98536

TOUR DE FRANCE CYCLISTE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 698 mots

1 er -19 juillet 1903 Premier Tour de France ; victoire du Français Maurice Garin. 25 juillet 1920 Le Belge Philippe Thys remporte le Tour de France pour la troisième fois. 24 juin 1924 Abandon des frères Pélissier (France). Albert Londres rédige pour Le Petit Parisien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tour-de-france-cycliste-reperes-chronologiques/#i_98536

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « INDURAIN MIGUEL (1964- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/miguel-indurain/