HULIN MICHEL (1936-1988)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Vire en 1936, Michel Hulin a illustré les diverses facettes du métier de physicien : chercheur, professeur, organisateur. À la tête, durant cinq années, du palais de la Découverte, il étendit à l'illustration d'autres disciplines scientifiques l'acquis remarquable d'une carrière trop brève, mais très dense.

D'une famille d'enseignants (lettres et histoire), il faisait montre d'une vaste érudition humaniste et exprimait une pensée originale sur les sciences avec précision et facilité. Il laisse, à côté d'une production scientifique importante, plus d'une douzaine de livres d'enseignement et de vulgarisation dans les diverses sous-disciplines de la physique.

Formé aux lycées Marcellin-Berthelot à Saint-Maur-des-Fossés et Charlemagne à Paris, puis à l'École normale supérieure, il se plia à la discipline de la préparation à l'agrégation des sciences physiques, toucha à la chimie théorique dans le laboratoire de Bernard Pullmann et rejoignit le groupe de physique des solides de Pierre Aigrain au laboratoire de l'E.N.S., où il travailla sous la direction de Philippe Nozières.

Il eut alors le rare bonheur d'utiliser des outils mathématiques rigoureux, essentiellement la théorie des groupes, pour faire progresser la physique des solides sans perdre le contact avec les aspects expérimentaux des phénomènes qu'il expliquait ou prévoyait. Le milieu où il évoluait se prêtait à ce double succès, mais sa vaste culture et l'exigence intellectuelle dont il fit toujours preuve aidaient à la réussite de ses entreprises. Ainsi, ayant choisi comme élément chimique le tellure pour illustrer ses théories, il s'y consacra près de dix ans et en expliqua avec rigueur tous les comportements. La méthode avait cependant une portée plus générale : la détermination théorique de la structure des bandes d'énergie électronique dans les semi-conducteurs. Il acquit, dans ce domaine, une notoriété internationale. À l'aide cette fois de la topologie, il s'attaqua ensuite au problème des solides amorphes, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : directeur général-adjoint de la Cité des sciences et de l'industrie
  • : délégué aux affaires scientifiques de la cité des sciences et de l'industrie

Classification

Pour citer l’article

Jacques BLANC, James HIEBLOT, « HULIN MICHEL - (1936-1988) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-hulin/