ROCARD YVES (1903-1992)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils d’un officier aviateur, Yves Rocard, né le 22 mai 1903 à Vannes (Morbihan), effectua son premier travail de recherche sur la diffusion de la lumière dans les fluides. Ses observations auraient dû le conduire à la découverte de l'effet Raman. Mais l'air du temps ne s'y prêtait pas. D'autres chercheurs, un peu plus tard, allèrent jusqu'au bout des observations et établirent la théorie.

En fait, Yves Rocard avait la fibre mécanicienne. Les mouvements des automobiles (roulis, tangage et pompage), mais aussi le comportement des roues dans les virages, posent des problèmes sérieux. Une catastrophe ferroviaire, en 1933, fit que Raoul Dautry lui demanda de s'intéresser aussi à la stabilité des trains sur leurs rails. Yves Rocard devint ainsi, et restera, un expert internationalement reconnu du bien-aller de tout ce qui se meut sur plus de deux roues.

En 1928, Roger Julia, directeur technique de la Radiotechnique, cherche un physicien pour améliorer la production de « lampes de T.S.F. ». Il engage Yves Rocard qui donne aussitôt sa mesure dans ce domaine nouveau pour lui. Il recommande la fabrication de lampes à chauffage indirect pour éviter le ronflement et met au point la recette de production. Un de ses camarades normaliens, Maurice Ponte, le rejoint à la Radiotechnique. Une amitié fidèle les liera tout au long de leurs carrières.

Du ronflement des triodes aux vibrations des ailes d'avion, il n'est guère de problèmes techniques difficiles de l'actualité industrielle qui n'aient attiré l'attention d'Yves Rocard. L'intérêt qu'il porte en 1938 au couplage mécanique des diverses déformations des ailes sous l'effet des forces de portance le prépare aux études qu'il fera plus tard sur le comportement du tablier d'un pont suspendu, celui de Tancarville.

En 1943, Yves Rocard rejoint la France libre en Angleterre, et met au service des Alliés son expérience d'ingénieur radio et sa connaissance du fonctionnement des radiophares allemands. Puis il s'engage dans la marine des Forces françaises combattantes où il prend la direction du service d'études et de recherches des construct [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, membre de l'Académie des sciences, ancien ministre

Classification

Pour citer l’article

Hubert CURIEN, « ROCARD YVES - (1903-1992) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-rocard/