MÉGARON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grande salle rectangulaire à foyer central circulaire, le mégaron semble avoir été le premier type d'habitation chez les proto-hellènes (Mycéniens). Le toit, ouvert au-dessus du foyer, était soutenu par quatre colonnes ou par des piliers. Connu aussi bien à Dimini (Thessalie) et à Otzaki (culture de Sesklo) qu'en Asie antérieure (Jéricho, Byblos, Mersin), le mégaron existe, dès la fin du IIIe millénaire à Troie I et II et en Anatolie, dans l'architecture hittite, comme salle de réception ; il n'en reste souvent que le tracé du plan et les vestiges des piliers (Bey-sultan, Alisǎr). Le modèle se retrouve dans le plan de la maison homérique (Poliochni à Lemnos, Thermi à Lesbos), puis dans celui d'édifices de culte sur le continent (Asine, Malthi), à l'époque helladique. En Crète, le mégaron devient avec des variantes la salle principale des palais minoens (Phaistos, Mallia). À Knossos, le mégaron de la Reine a été entièrement reconstruit par Evans. À l'époque mycénienne (Mycènes, Pylos, Tirynthe, Philokapi) ou même, en Crète, à l'époque postpalatiale (Gournia et Haghia-Triada), le mégaron est le cœur de la maison achéenne, servant tout à la fois de salle de réception, de cuisine et de salle à manger ; celui de Mycènes mesure 12 mètres sur 10. Plus tard, les Grecs reprendront, dans les premiers temples (ceux d'Apollon à Thermos et à Erétrie, d'Héra à Argos, d'Athéna Polias sur l'Acropole d'Athènes), le type du mégaron comme demeure de leurs dieux.

Pylos, Péloponnèse

Pylos, Péloponnèse

dessin

Plan du palais de Pylos (Péloponnèse), XIIIe siècle av. J.-C. (d'après C. W. Blegen et M. Rawson, « The Palace of Nestor », Princeton, 1966) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

—  Alain MAHUZIER

Écrit par :

  • : assistant des fouilles d'Eboli (Campanie), moniteur à la bibliothèque de l'Institut d'art et d'archéologie de Paris

Classification


Autres références

«  MÉGARON  » est également traité dans :

ÉGÉEN MONDE

  • Écrit par 
  • Olivier PELON
  •  • 11 168 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Le palais »  : […] Quelle qu'en soit la cause, la ruine de Knossos marque la fin de la civilisation des palais en Crète. Le continent va maintenant affirmer son originalité. Rien n'est plus différent du palais crétois que le palais mycénien. Sans doute ont-ils des similitudes, dans l'appareil des murs, l'emploi de briques crues ou d'un mélange de pierraille et d'argile renforcé par un bâti de poutres, l'utilisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monde-egeen/#i_1421

HABITATS PRÉ- & PROTOHISTORIQUES (Grèce antique)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 964 mots
  •  • 2 médias

L'affinement des méthodes de fouilles et d'analyse des données archéologiques a permis d'obtenir depuis 1945 des renseignements beaucoup plus précis sur les périodes préhistoriques de ce qui allait être la Grèce. On a ainsi découvert que la présence humaine y était bien antérieure à ce que l'on avait cru d'abord : elle est attestée maintenant depuis le Paléolithique moyen (Moustérien : 80 000-35 0 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habitats-pre-et-protohistoriques/#i_1421

PERSE - Arts

  • Écrit par 
  • Pierre AMIET, 
  • Ernest WILL
  •  • 11 882 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « L'« Âge du fer » et l'avènement des nations »  : […] Le xv e  siècle a correspondu au nord de l'Iran à l'effondrement du style de vie traditionnel dans les villages prospères, en marge de l'histoire, qui furent alors désertés. La population passa largement au nomadisme lors de ce qu'on appelle assez abusivement « l'Âge du fer », puisque ce métal ne fut introduit qu'ultérieurement ; l'Iran s'ouvrit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perse-arts/#i_1421

Pour citer l’article

Alain MAHUZIER, « MÉGARON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/megaron/