RAPPORT MAURICE (1919-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le biochimiste américain Maurice Rapport est surtout connu pour ses travaux sur l’isolement et la caractérisation moléculaire d’un neurotransmetteur, la sérotonine (5-hydroxytryptamine).

Maurice Rapport est né le 23 septembre 1919 à Atlantic City (New Jersey). Après une licence de chimie au City College de New York en 1940, il obtient son doctorat de chimie organique au California Institute of Technology en 1946. À la Cleveland Clinic Foundation, où il travaille ensuite, son projet de recherche consiste en l’isolement d’une substance du sang qui accélère la coagulation. En 1947, il parvient à isoler cette molécule qu’il nomme sérotonine dans une publication de 1948 (séro- pour l’origine sanguine et -ton- pour son rôle dans la constriction des vaisseaux ou tonus vasculaire). En réalité, cette substance avait déjà été isolée sous le nom d’entéramine par le pharmacologiste italien Vittorio Erspamer sur la base de ses effets sur les muscles intestinaux. La contribution majeure de Rapport est l’établissement de la structure moléculaire de la sérotonine. Cette découverte va permettre aux laboratoires pharmaceutiques de synthétiser cette molécule et d'établir en 1953 ses propriétés en tant que neurotransmetteur. Elle contribuera ainsi à la mise au point de médicaments antidépresseurs et modulateurs de l’humeur – la sérotonine joue en effet un rôle important dans les variations de l’humeur – et contre les maladies cardio-vasculaires et gastro-intestinales.

Après ses travaux sur la sérotonine, Maurice Rapport passe une année à l'Istituto superiore di sanità de Rome, sous la direction du pharmacologue Daniel Bovet, Prix Nobel 1957 de physiologie ou médecine. De retour aux États-Unis, il débute des recherches sur le rôle immunologique de différents lipides et glycolipides dans le cancer, mais surtout dans les maladies neurodégénératives à composante immunologique. Il travaille essentiellement à New York, dirigeant le département d'immunologie du Memorial Sloan-Kettering Cancer Center de 1954 à 1958, puis enseignant la biochimie à la faculté de médecine de l'université Columbia de 1958 à 1986. Parallèlement, Maurice Rapport fonde en 1968 le département de neurosciences du New York State Psychiatric Institute, qu'il dirige jusqu'en 1986, et est nommé en 1968 professeur de neurologie invité au Albert Einstein College of Medicine. Il occupe ce poste jusqu'à sa mort, survenue le 18 août 2011 à Durham (Caroline du Nord).

—  Barbara A. SCHREIBER, Universalis

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

2-9 mars 2021 France – Algérie. Reconnaissance de la responsabilité de l'État dans l'assassinat de l'avocat algérien Ali Boumendjel.

rapport sur la réconciliation mémorielle franco-algérienne que lui a remis l’historien Benjamin Stora en janvier. En septembre 2018, le chef de l’État avait déjà reconnu la responsabilité de la France dans l’exécution par l’armée française, en juin 1957, du militant communiste Maurice Audin, partisan de l’indépendance de l’Algérie. Le 9, Emmanuel Macron […] Lire la suite

3-5 juillet 2005 Maurice. Victoire de l'opposition aux élections législatives

Le 3, l'Alliance sociale, coalition d'opposition regroupant six partis, remporte la majorité absolue lors des élections législatives, avec 38 sièges sur 68 (+ 32 par rapport au précédent scrutin de septembre 2000). La coalition du Mouvement socialiste militant-Mouvement militant mauricien du Premier ministre Paul Bérenger n'obtient que 22 élus (— […] Lire la suite

2-25 juillet 2001 France. Polémique autour de l'affaire des voyages de Jacques Chirac

rapport transmis au parquet général, que « rien ne s'oppose, en droit », à l'audition du président Chirac comme témoin assisté. L'affaire, révélée en juin, concerne le paiement en espèces de voyages effectués par le chef de l'État – alors maire de Paris – et ses proches entre 1992 et 1995. Le magistrat avait été saisi par les juges chargés de l'enquête […] Lire la suite

15-18 juin 1989 C.E.E. Élections européennes

rapport à 1984 (61,5 p. 100, contre 56,8 p. 100). Si la C.D.U.-C.S.U. (chrétiens démocrates) du chancelier Helmut Kohl perd plus de 8 p. 100 des voix (37,7 p. 100) et neuf sièges (32) par rapport à 1984, elle devance néanmoins toujours l'opposition sociale-démocrate (S.P.D.) qui, malgré sa stabilité en voix (37,3 p. 100, — 0,1 p. 100), perd deux sièges […] Lire la suite

11-18 décembre 1983 France. Élections législatives partielles dans le Lot et le Morbihan

Maurice Faure et par Christian Bonnet, élus sénateurs. Au premier tour dans le Morbihan, le score (12,02 p. 100 des suffrages) de Jean-Marie Le Pen, candidat du Front national, confirme la percée de l'extrême droite. Le 18, les résultats du deuxième tour marquent un nouveau recul de la majorité. Dans le Lot, le successeur désigné de Maurice Faure,  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Barbara A. SCHREIBER, « RAPPORT MAURICE - (1919-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-rapport/