EMMANUEL MAURICE (1862-1938)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Compositeur et musicologue français, Maurice Emmanuel a joué un rôle essentiel par ses recherches sur la musique médiévale et de la Grèce antique. Originaire de Bar-sur-Aube, il conservera un profond amour de la nature que l'on retrouve dans l'ensemble de son œuvre. Au Conservatoire de Paris, où il entre en 1880, il travaille avec Gabriel Savard, Théodore Dubois, Léo Delibes et Louis Bourgault-Ducoudray. Il est aussi l'élève d'Ernest Guiraud et, parallèlement, poursuit des études à l'École du Louvre et à la Sorbonne qui le mènent à un doctorat ès lettres, grâce à une thèse consacrée aux danses de la Grèce antique. Maître de chapelle à Sainte-Clotilde, il enseigne également l'histoire de la musique au Conservatoire de Paris (1909-1936). Son ouverture intellectuelle et sa curiosité naturelle marqueront tous les jeunes compositeurs de cette époque, notamment Olivier Messiaen et Georges Migot.

Dans son œuvre, il cherche à s'échapper des carcans de la musique occidentale emprisonnée dans la gamme majeure, la cadence parfaite, l'accord de septième de dominante et la barre de mesure. La musique modale, qu'il approche grâce à l'écriture médiévale avant de systématiser ses recherches, lui permet de trouver un style original dans lequel les chants populaires occupent une place importante. Mais son œuvre n'atteindra jamais le grand public. Emmanuel reste un musicien apprécié d'une petite élite. On lui doit un opéra, Salamine (1921-1928), deux symphonies (1929 et 1931), les trois Odelettes anacréontiques pour voix, flûte et piano (1911), trente Chansons bourguignonnes (1913) et l'étonnante série des Six Sonatines pour piano (1893-1925) composées sur des modes de différentes régions, de la Bourgogne à l'Inde. Il a laissé également plusieurs ouvrages théoriques, notamment l'Histoire de la langue musicale qui résume l'ensemble de son approche artistique.

—  Alain PÂRIS

Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Les derniers événements

2-9 mars 2021 France – Algérie. Reconnaissance de la responsabilité de l'État dans l'assassinat de l'avocat algérien Ali Boumendjel.

Maurice Audin, partisan de l’indépendance de l’Algérie. Le 9, Emmanuel Macron décide de « faciliter l’accès aux archives classifiées de plus de cinquante ans », mesure qui concerne donc la période de la guerre d’Algérie.  […] Lire la suite

11 novembre 2020 France. Entrée au Panthéon de Maurice Genevoix.

Emmanuel Macron, préside la cérémonie d’entrée au Panthéon des cendres de l’écrivain Maurice Genevoix, combattant de la Grande Guerre et auteur du recueil Ceux de 14. Emmanuel Macron inaugure à cette occasion six sculptures du plasticien allemand Anselm Kiefer, installées dans le Panthéon. Cette inauguration est accompagnée d’une œuvre sonore du compositeur […] Lire la suite

4-13 novembre 2018 France. Célébration du centenaire de l'armistice de 1918.

Maurice Genevoix. Le 7, à Charleville-Mézières (Ardennes), Emmanuel Macron, interrogé sur une cérémonie d’hommage aux maréchaux qui doit se tenir aux Invalides, à Paris, le 10, déclenche une polémique en déclarant que « le maréchal Pétain a été pendant la Première Guerre mondiale aussi un grand soldat », même s’il a « conduit à des choix funestes » […] Lire la suite

13 septembre 2018 France. Reconnaissance de la responsabilité de l'État dans la mort de Maurice Audin.

Maurice Audin afin de l’informer de sa décision. En juin 2014, le président François Hollande avait infirmé la thèse officielle qui faisait état d’une évasion de Maurice Audin, en reconnaissant que celui-ci était « mort pendant sa détention ». Dans le même temps, Emmanuel Macron décide l’ouverture des archives de l’État relatives aux disparus de la […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « EMMANUEL MAURICE - (1862-1938) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-emmanuel/