EDELMAN MAREK (1919-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Marek Edelman était le dernier survivant des cinq membres de l'état-major de l'insurrection du ghetto de Varsovie. De sa vie avant son enfermement dans le ghetto, on sait peu de chose. Ses parents sont morts quand il était enfant. Ses papiers officiels ont été perdus pendant la guerre. Né à Gomel (aujourd'hui en Biélorussie) à une date incertaine (probablement en janvier 1919), il resta fidèle jusqu'à sa mort aux idéaux d'une mère bundiste. De son adhésion aux organisations de jeunesse puis au parti socialiste juif créé à Vilna (Vilnius) en 1897, il conserva la certitude que les Juifs devaient demeurer dans le pays où ils vivaient, y pratiquer une autonomie culturelle fondée sur la langue yiddish et y lutter pour l'émancipation des ouvriers. Son cercueil, recouvert du drapeau du Bund (Union générale des ouvriers juifs de Lituanie, Pologne et Russie) confié pour la circonstance par l'Arbeter Ring (le cercle ouvrier) de Paris, fut conduit au son d'un orchestre de jazz jouant Di Shvue (Le Serment), l'hymne du Bund, depuis le monument aux héros de l'insurrection, où il se recueillait chaque année, jusqu'au cimetière juif de Varsovie où il fut inhumé près de la tombe symbolique érigée en hommage aux insurgés du ghetto.

Lors de la « grande Aktion » (l'évacuation du ghetto), du 22 juillet au 8 septembre 1942, Marek Edelman, qui travaille comme garçon de courses à l'hôpital, repère sur l'Umschlagplatz, le point de rassemblement où seront chargés dans des trains pour Treblinka quelque trois cent mille Juifs au total, les gens qu'il peut aider à fuir. Désormais, dans le ghetto, on sait que la « réinstallation à l'Est » signifie la mort par gazage. En octobre 1942, les organisations juives, jusque-là désunies par les divergences idéologiques, s'entendent pour forme [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directrice de recherche émérite au C.N.R.S., U.M.R. identités, relations internationales et civilisations de l'Europe, université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Les derniers événements

10-27 avril 1983 • PologneNervosité des autorités et mobilisation de Solidarność

Le 10, à l'occasion d'une messe célébrée pour le quarantième anniversaire de l'insurrection du ghetto de Varsovie, Mgr Josef Glemp, cardinal-primat de Pologne, dénonce « toutes les formes de persécution ». Les autorités entendent célébrer avec éclat cet anniversaire. Marek Edelman, commandant [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Annette WIEVIORKA, « EDELMAN MAREK - (1919-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marek-edelman/