DUHAMEL MARCEL (1900-1977)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le fondateur de la célèbre collection intitulée Série noire est né en Picardie. Il eut une petite enfance difficile et solitaire. À quinze ans, il s'embarque clandestinement pour l'Angleterre, où il devient groom. À son retour, son oncle le fait entrer comme commis au Grand Hôtel, où il ne reste que peu de temps. L'armée l'appelle, non pas pour défendre les frontières françaises, mais pour occuper la Turquie. À Istanbul, il fait la connaissance de Jacques Prévert, qui devint son plus fidèle ami, et d'Yves Tanguy. Ainsi s'ouvre la merveilleuse parenthèse surréaliste que Marcel Duhamel ne referma jamais.

À son retour, devenu gérant de l'hôtel Ambassador, il fait profiter ses amis de sa soudaine aisance et les installe rue du Château, à Montparnasse, dans une communauté où se croisent Prévert, Aragon, Sadoul, Tanguy, Péret, Desnos et leurs amis. Marcel Duhamel, lui, réalise Paris la Belle et interprétera plusieurs rôles dans différents films : L'affaire est dans le sac, Le commissaire est bon enfant, Les Enfants du paradis, Drôle de drame.

Quand arrive le Front populaire, le groupe crée la compagnie théâtrale Octobre et part pour des tournées à Moscou, en Italie et en Afrique du Nord. Pendant tout ce temps, Marcel Duhamel découvre Steinbeck, James Hadley Chase, Hemingway, Peter Cheney. En 1945, dès sa prise de contact avec Gaston Gallimard, il se rend en Angleterre pour signer un contrat avec Peter Cheney. C'est le début de la Série noire, qui doit son titre à Jacques Prévert. Mille sept cent seize romans ont été publiés en trente-deux ans, signés par les auteurs de romans policiers les plus célèbres : Peter Cheney, James Hadley Chase, Chester Himes, Raymond Chandler, Horace McCoy, Dashiell Hammet, Albert Simonin. Parallèlement, Marcel Duhamel fait les adaptations pour le théâtre de plusieurs pièces : Des souris et des hommes de Steinbeck, La Route du tabac et Le Petit Arpent du Bon Dieu de Caldwell. Outre les auteurs de la Série noire, il a aussi traduit Hemingway, Edgar Poe, Steinbeck, Henry Miller, Milton Mezz Mezzrow.

En 1972, Marcel Duhamel décide d'écrire son autobiographie, Raconte pas ta vie, dans laquelle il fait la part belle à ses amis, tout en avouant : « Ce livre est un strip-tease, un récit impudique dédié à ma propre personne. »

—  Paul MORELLE

Écrit par :

Classification

Autres références

«  DUHAMEL MARCEL (1900-1977)  » est également traité dans :

CHARYN JEROME (1937- )

  • Écrit par 
  • Yves-Charles GRANDJEAT
  •  • 1 154 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’écrivain sans domicile fixe »  : […] Né en 1937 dans le Bronx, à New York, de parents juifs ayant fui l’Europe de l’Est – le père, polonais, était ouvrier fourreur, la mère, biélorusse, était croupière dans un tripot – Jerome Charyn, comme Paul Auster, fait partie de ces écrivains à jamais apatrides, juifs errants hantés par un passé et un ailleurs qui leur interdisent toute demeure. Repéré en 1977 par Marcel Duhamel, le « patron » […] Lire la suite

Pour citer l’article

Paul MORELLE, « DUHAMEL MARCEL - (1900-1977) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-duhamel/