MAGIC SAM (1937-1969)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Principal créateur, avec Willie Dixon, du West Side sound, le guitariste Magic Sam laisse une œuvre courte mais flamboyante, une des plus parfaites de l'histoire du blues. De son véritable nom Samuel Maghett, il naît à Grenada, dans le Mississippi, le 14 février 1937. Venu très jeune à Chicago, Magic Sam est pris en charge par son oncle, l'harmoniciste et chanteur Shakey Jake. Tous deux créent à la fin des années 1950 un nouveau style de blues qui reflète la vie dramatique du sordide ghetto du West Side, mêlant le feeling du Chicago blues traditionnel aux accents fervents du gospel avec une utilisation presque systématique de la gamme mineure. Souvent, cette musique novatrice annonce la venue de la soul une décennie plus tard. Le jeu de guitare soliste, note par note au médiator à la manière californienne, est constamment en avant. Magic Sam enregistre pour le label Cobra et obtient en 1957 deux succès locaux avec All your Love et Easy Baby.

Mais Magic Sam ne peut profiter de ces bons débuts. Il est brusquement incorporé dans l'armée, déserte, est arrêté, condamné à six mois de prison. Quand il peut revenir à la musique, des rivaux qui s'expriment dans son style, Buddy Guy et Otis Rush, sont bien installés sur la scène du nouveau Chicago blues.

Après un long passage à vide au début des années 1960, Magic Sam enregistre deux superbes albums qui comptent parmi les plus grandes réussites du Chicago blues : West Side Soul (Delmark, 1967) et Black Magic (Delmark, 1968). Cela lui vaut une forte et soudaine faveur parmi les amateurs de blues du monde entier. Il apparaît alors, souverain, sur les scènes de grands festivals en Europe et en Amérique et décroche en 1969 un contrat pour enregistrer avec John Mayall. L'avenir semble ouvert à Magic Sam. Hélas ! quelques semaines plus tard, le 1er décembre 1969, à Chicago, une crise cardiaque prive le monde du blues d'un de ses talents majeurs qui, malgré la grandeur de son œuvre, n'avait pas encore atteint son plein épanouissement. Quoi qu'il en soit, son rôle dans la création du blues moderne ainsi que son influence demeurent considérables.

Les séances historiques enregistrées par Magic Sam pour Cobra figurent dans le recueil With a Feeling ! The Complete Cobra, Chief & Crash Recordings 1957-1966 (WestSide).

—  Gérard HERZHAFT

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Gérard HERZHAFT, « MAGIC SAM (1937-1969) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/magic-sam/