MADHYĀNTIKA (IIIe s. av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Missionnaire bouddhiste qui, envoyé par Moggaliputta Tissa, introduisit le bouddhisme au Cachemire sous le règne d'Ashoka. Madhyāntika était sarvāstivādin. Peut-être cela explique-t-il son départ pour le Cachemire après l'échec des thèses de son école au concile de Pātaliputra.

La légende veut que la mission de Madhyāntika au Cachemire, comme celle de Mahinda à Ceylan, ait été commandée par Ānanda, lorsque ce dernier était sur le point d'entrer dans le nirvâna. Arrivant à destination avec cinq cents arhat, Madhyāntika se heurta au grand roi des dragons Hulûta, qui possédait le pays. La lutte fut sévère, mais le missionnaire entra en concentration de bienveillance (maitrī) et le dragon s'avoua vaincu. Il abandonna son territoire sous la condition que celui-ci fût toujours occupé par cinq cents arhat. Madhyāntika colonisa le pays, délimita villes et villages et introduisit la culture du safran, dont il était allé chercher les graines sur le mont Gandhamādana, dans l'Himalaya. Ayant achevé son œuvre, il entra dans le nirvāna. Son corps fut incinéré et un stūpa construit en souvenir de lui.

—  Jean-Christian COPPIETERS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Christian COPPIETERS, « MADHYĀNTIKA (IIIe s. av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/madhyantika/