HARRELL LYNN (1944-2020)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le violoncelliste Lynn Harrell naît à New York le 30 janvier 1944 au sein d’une famille de musiciens. Sa mère, Marjorie McAllister Fulton (1909-1962), est violoniste professionnelle. Son père, le baryton Mack Harrell (1909-1960), pilier du Metropolitan Opera de New York entre 1948 et 1958, s’est distingué lors de plusieurs créations mondiales – Ode à Napoléon Bonaparte d’Arnold Schönberg (1942), The Warrior de Bernard Rogers (1947) – et premières américaines – The Rake’s Progress de Stravinsky (1953), Christophe Colomb (1952) et David (1956) de Darius Milhaud. Dès ses huit ans, l’enfant s’initie au piano, mais préfère très vite le violoncelle. La carrure athlétique de l’adolescent semble lui promettre une belle carrière sportive, mais la rencontre avec un ancien élève de Gregor Piatigorsky, Lev Aronson, l’oriente définitivement vers la musique et l’étude de l’instrument. À la fin de ses études secondaires, il entre à la Juilliard School de New York puis au Curtis Institute de Philadelphie où il travaille successivement avec Leonard Rose et Orlando Cole. En l’espace de deux ans, il perd l’un après l’autre ses deux parents et doit, à dix-huit ans, gagner sa vie. Un ami de son père, George Szell, le recrute dans le pupitre des violoncelles de l’Orchestre de Cleveland qu’il dirige. Il sera, de 1965 à 1971, le plus jeune violoncelliste solo de l’histoire de la formation.

Après la mort de Szell, en 1970, il se lance dans la carrière de soliste et fait ses débuts au Carnegie Hall de New York. Il partage, en 1975, avec le pianiste Murray Perahia le prestigieux Avery Fisher Prize. Son jeu, à la fois robuste et coloré, généreux et nuancé, fait la conquête des critiques et du public. Il joue et enregistre, de Vivaldi à Henri Dutilleux, les principaux concertos pour violoncelle du répertoire avec les chefs d’orchestre les plus réputés. Il est, en 1994, le soliste du Kol Nidrei de Max Bruch lo [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « HARRELL LYNN - (1944-2020) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/lynn-harrell/