FALCO LOUIS (1942-1993)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Élève du chorégraphe mexicain José Limón, Louis Falco a été l'interprète exceptionnel d'une danse souple et fluide que l'on aurait pu croire, par sa fraîcheur, improvisée.

Né à New York en 1942, de père napolitain et de mère romaine, il étudie la danse moderne avec Alwin Nikolaïs, Murray Louis, Charles Weidman, Martha Graham et José Limón. Il suit également des cours à l'école de l'American Ballet Theater. Il fait partie de la compagnie d'Alvin Ailey avant d'être engagé par José Limón, chez qui il restera dix ans, de 1960 à 1970. Mais, dès 1967, il compose Argot, sur une musique de Béla Bartók, et Huescape, sur une partition de Pierre Schaeffer, Pierre Henry, Lasry Baschet. En 1968, il crée sa propre troupe et se produit à New York, puis en Europe, à Spolète (Italie), à Avignon et à Paris.

Pour les costumes et les décors, Louis Falco fait appel à des peintres et à des sculpteurs renommés (Stanley Landoman, William Katz, Marisol) et, pour ses partitions, à des musiciens d'avant-garde (Robert Cole, Burt Alcantara). Il invitera même un groupe de musique rock, Vertical Burn, à se produire au milieu de ses danseurs. Sa danse est élégante, séduisante, sensuelle, brillante. Dans Caviar (1970), les danseurs évoluent au milieu d'esturgeons géants en plastique. Dans Sleepers, il a recours à des bruits de conversations. Parmi le meilleur de sa production, on retiendra Two Penny Portrait (1973), Escargot (1978), Kate's Rag (1980). Pour le Ballet-Théâtre François de Nancy, en 1978, il monte une œuvre scintillante de couleurs : Cooking French. Il sera également l'invité du Nederlands Dans Theater, de la Scala de Milan et du Ballet Rambert, où il monte Tutti Frutti (1973). Mais il doit dissoudre sa propre compagnie, en 1983, et connaît une fin de carrière effacée. Il est mort à New York le 26 mars 1993 des suites du sida.

—  Pierre LARTIGUE

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

18 mars 2008 France. Nomination de secrétaires d'État

Jean-Louis Borloo ministre d'État, ministre de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire; Hubert Falco chargé de l'Aménagement du territoire, auprès du même ministre; Anne-Marie Idrac chargée du Commerce extérieur, auprès de Christine Lagarde ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi; Yves Jégo […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LARTIGUE, « FALCO LOUIS - (1942-1993) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-falco/