LOTO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les lotos d'État modernes

Un peu tombées dans l'oubli, les loteries à numéros ont été réactivées après la Seconde Guerre mondiale en changeant de formule. Du pari à la cote, on est passé au pari au totalisateur, jusque-là réservé aux concours de pronostics. Due à deux Allemands, Lothar Lammers et Peter Weiand, cette invention constitue la plus importante innovation réalisée depuis longtemps dans le domaine des loteries d'État. Appliquant à la vieille loterie génoise le principe du pari mutuel inventé par Joseph Oller en 1868 pour les courses de chevaux, ils conçurent un jeu où il faut sélectionner non plus cinq mais six numéros sur un total ramené à 49. Ce premier Lotto 6 aus 49 fut lancé en Rhénanie-du-Nord - Westphalie en 1955.

C'est ce même jeu qui allait devenir le LOTO® national français, introduit en 1976 pour suppléer à une loterie à billets vieillissante. Le parieur achète un ticket comportant huit grilles à 49 cases numérotées. Il faut cocher au moins six numéros dans deux grilles. Le tirage, effectué quatre fois par semaine, à l'aide d'une sphère transparente dans laquelle sont mélangées 49 boules numérotées, donne six numéros gagnants et un numéro complémentaire.

À l'issue de chaque tirage, les gains sont répartis selon sept rangs : trois bons numéros, trois bons numéros + le complémentaire, quatre bons numéros, quatre bons numéros + le complémentaire, cinq bons numéros, cinq bons numéros + le complémentaire, six bons numéros qui rapportent le maximum. Le principe du totalisateur fait varier les sommes gagnées dans chaque rang en fonction du nombre de gagnants et du total des mises jouées. Environ 52 p. 100 des enjeux sont restitués sous forme de gains.

Le succès du jeu a gagné aujourd'hui le monde entier. Depuis les années 1970, tous les pays d'Europe l'ont adopté, même le Royaume-Uni qui fut le dernier à s'y mettre, en 1994. L'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, la plupart des États américains et quelques États asiatiques ont eux aussi ajouté le loto à l'arsenal déj [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : licencié ès lettres, ingénieur du Conservatoire national des arts et métiers, historien du jeu

Classification


Autres références

«  LOTO  » est également traité dans :

LOTERIES

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 4 550 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les loteries à chances multiples »  : […] Les loteries à chances multiples sont celles où les joueurs peuvent placer leurs mises sur plusieurs numéros à la fois, généralement contigus. La répartition des cases du tableau offre diverses possibilités : colonnes, rangées, diagonales, zones spéciales, etc. En échange de cette répartition des risques, la banque offre un gain moindre. C'est le mécanisme de la roulette. Mais, avant que la roule […] Lire la suite

Les derniers événements

5-24 avril 1986 • France • Dévaluation du franc et adoption d'un collectif budgétaire

gagnées au Loto, etc.). D'autres mesures sont prévues : amnistie fiscale et douanière accordée aux capitaux rapatriés, rétablissement de l'anonymat sur les achats et ventes d'or, suppression de l'impôt sur les grandes fortunes, etc. Elles visent à rétablir un climat de confiance : « nous devons rendre [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Thierry DEPAULIS, « LOTO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/loto/