LION DE MER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grosse otarie au large museau portant, au niveau du cou et des épaules, une fourrure plus longue et dense évoquant une crinière. Répartition géographique : océans Indien (près des côtes de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande) et Pacifique (près des côtes californiennes essentiellement). Classe : Mammifères ; ordre : Carnivores ; sous-ordre : Pinnipèdes ; famille : Otariidés. Effectifs : 5 000 pour les lions de mer d'Australie, 5 000 pour les lions de mer de Nouvelle-Zélande et 250 000 pour les lions de mer de Steller (Pacifique) et 80 000 pour ceux de Californie.

Lions de mer

Lions de mer

photographie

Les lions de mer sont les plus grosses des otaries (Galapagos, Équateur). 

Crédits : Kevin Schafer/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Ces mammifères marins présentent un corps puissant particulièrement musclé et imposant dans la partie antérieure du tronc, des membres transformés en nageoires, une tête ronde ornée d'oreilles externes enroulées et de longues vibrisses qui les aident à repérer leur proie. Tous portent une crinière épaisse de couleur brun gris.

Leur taille et leur poids varient de 1,50 mètre et 300 kilogrammes pour les femelles des lions de mer d'Australie et de Californie, à 2,90 mètres et 1 tonne pour les lions de mer de Steller mâles. Leur espérance de vie est de l'ordre de vingt-cinq ans.

En dehors des poissons qu'ils consomment abondamment, ils se nourrissent de crevettes, de mollusques et de céphalopodes. Le lion de mer de Steller peut capturer à l'occasion les jeunes otaries à fourrure.

Comme toutes les otaries, les lions de mer ont une vue adaptée à l'eau (en milieu non aquatique ils se révèlent être astigmates). Leur odorat est fin et leur ouïe excellente. Ils communiquent par des cris qu'ils reconnaissent individuellement, particulièrement entre la mère et son petit.

Sur des plages situées à l'abri des prédateurs, appelées rookeries, les mâles, après des combats en principe ritualisés (aboiements, cris rauques, morsures, coups de tête et hochements de tête), s'accouplent avec les femelles. Après une gestation de huit à douze mois (incluant une diapause embryonnaire dans l'utérus), naît en général un seul petit qui sera allaité pendant huit à dix mois avant d'être rejeté par sa mère qui rejoint la rookerie.

—  Marie-Claude BOMSEL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  LION DE MER  » est également traité dans :

CARNIVORES MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Géraldine VÉRON
  •  • 7 477 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Familles des Otariidae, Phocidae, Odobenidae »  : […] s'étale d'une trentaine de kilogrammes à plus d'une tonne pour la plus grosse espèce, le lion de mer de Steller. Cette famille regroupe les otaries à fourrure et les lions de mer. Contrairement aux phoques, ces animaux utilisent leurs membres antérieurs comme principal moyen de locomotion et, de fait, si leurs mœurs sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carnivores/#i_85503

OTARIE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 440 mots
  •  • 1 média

Mammifère marin, excellent nageur mais capable aussi de se déplacer aisément sur terre. Répartition géographique : mers australes et Pacifique. Classe : Mammifères ; ordre : Carnivores ; sous-ordre : Pinnipèdes ; famille : Otariidés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otarie/#i_85503

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « LION DE MER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lion-de-mer/