LES DERNIERS JOURS DE L'HUMANITÉ, Karl KrausFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'écrivain et publiciste viennois Karl Kraus (1874-1936), directeur et auteur de la revue Die Fackel (La Torche) fut sans doute le plus virtuose des satiristes et polémistes de langue allemande. Pour lui, les faits de langue étaient le révélateur le plus sûr de la constitution éthique et esthétique d'une culture et d'une personnalité.

Depuis l'été 1914, Karl Kraus avait défendu des positions pacifistes. Au début de la guerre, il avait interrompu la publication de Die Fackel pour ne la reprendre qu'en décembre 1914. Il publiait dans ce numéro 404 son texte de conférence intitulé « Dans cette grande époque », qui explique son silence et définit la ligne de conduite qu'il allait suivre désormais : dénoncer, sans aucune concession à la propagande patriotique, le point de vue supérieur de la vérité et de l'humanité contre la guerre. Peu d'intellectuels et d'artistes de sa génération se sont engagés aussi courageusement que Karl Kraus, dont la revue fut plusieurs fois saisie et censurée. En 1918, à la suite d'une lecture publique, il fut même poursuivi pour pacifisme.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques LE RIDER, « LES DERNIERS JOURS DE L'HUMANITÉ, Karl Kraus - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-derniers-jours-de-l-humanite/