LES AVENTURES DE SIMPLICISSIMUS, H. J. C. von GrimmelshausenFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De l'illusion à la rédemption

Le roman fut rapidement augmenté d'un sixième livre qui reprend tout aussi plaisamment le thème de la vanité de toutes choses ici-bas. On y rencontre ainsi le personnage de la cantinière Courasche qui inspira à Bertolt Brecht le personnage en titre de sa pièce Mère Courage. À travers cette figure et celle de Simplex, Grimmelshausen nous laisse un précieux témoignage sur la condition militaire pendant la guerre de Trente Ans. L'illustration divertissante de la thèse religieuse du roman, sur laquelle viennent se greffer les aventures de Simplex sous d'autres conditions (bouffon, brigand, charlatan, etc.), le rattache au genre picaresque dont il est l'adaptation la plus réussie en allemand. On retrouve la même expérience initiale de désenchantement que dans le modèle espagnol : précipité dans le monde, le héros en découvre dans sa prime jeunesse la fausseté, avant de s'accommoder du jeu des apparences qui le structure, au fur et à mesure de son parcours dans la société. Le picaro est donc un marginal qui offre au lecteur un point de vue satirique sur le monde, dont il ne manque pas de pointer avec malice les illusions trompeuses. À cet effet, Les Aventures de Simplicissimus s'appuient sur la tradition populaire allemande, les tours que joue le protagoniste à ses contemporains ne sont pas sans rappeler ceux de Till Eulenspiegel, célèbre héros d'un roman médiéval anonyme. Ainsi, Grimmelshausen, sous couvert de satire sociale, fait habilement passer le message religieux qui participe de la spiritualisation du roman picaresque dans une Allemagne déchirée par les luttes confessionnelles : comme Simplex, il faut opérer la conversion intérieure qui permette d'être sauvé. Cette évolution intellectuelle et morale du héros au terme de ses différentes aventures fait de son œuvre la matrice du roman d'éducation dont Goethe offrir [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LES AVENTURES DE SIMPLICISSIMUS, H. J. C. von Grimmelshausen  » est également traité dans :

GRIMMELSHAUSEN HANS JAKOB CHRISTOFFEL VON (1620 env.-1676)

  • Écrit par 
  • Michel-François DEMET
  •  • 1 532 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Né du baroque »  : […] Par le cours de sa vie, Hans Jakob Christoffel von Grimmelshausen est le type de l'homme baroque, poussé par les contradictions de l'histoire au changement perpétuel. Après avoir, en 1634, quitté Gelnhausen (Hesse-Nassau), sa ville natale, pillée par les impériaux, il fut secrétaire aux armées, intendant, maire. Marié et catholique bien que de souche protestante, il n'a cessé d'écrire malgré et à […] Lire la suite

MÈRE COURAGE, Bertolt Brecht - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BESSON
  •  • 914 mots
  •  • 1 média

Cette pièce en douze tableaux de Bertolt Brecht (1898-1956), sous-titrée Chronique de la guerre de Trente Ans , et écrite en 1939, est inspirée des Aventures de Simplicius Simplicissimus (1669), « roman éducatif » de Grimmelshausen. La première représentation eut lieu à Zurich en avril 1941, avec Therese Giehse dans le rôle-titre. La pièce fut reprise à Berlin en janvier 1949, avec Hélène Weigel […] Lire la suite

Pour citer l’article

Romain JOBEZ, « LES AVENTURES DE SIMPLICISSIMUS, H. J. C. von Grimmelshausen - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/les-aventures-de-simplicissimus/