LES ARTISTES DE PHARAON. DEIR EL-MÉDINEH ET LA VALLÉE DES ROIS (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En dépit de l'importance de ses vestiges architecturaux et bien que civilisation de l'écrit, l'Égypte pharaonique a paradoxalement laissé peu d'informations sur la vie quotidienne et le mode de pensée des habitants de la vallée du Nil ou, du moins, les sources sur ce sujet sont disparates et souvent susceptibles de relever d'un discours officiel qui réinterprète les données du réel. La communauté de Deir el-Médineh constitue une heureuse exception, d'où l'intérêt de l'exposition qui lui a été consacrée au musée du Louvre du 15 avril au 5 août 2002, avant d'être présentée aux Musées royaux d'art et d'histoire à Bruxelles puis à la Fondation Bricherasio à Turin. Les quelque trois cent cinquante pièces rassemblées composent un scénario d'une parfaite homogénéité, conforme à la règle du théâtre classique des trois unités : de lieu – elles proviennent toutes d'un même site, le village construit sur la rive gauche de Thèbes et ses environs immédiats, tel le chantier de la Vallée des Rois, d'action – elles donnent à étudier une microsociété participant à une tâche commune, le creusement et la décoration des tombes royales, de temps – elles correspondent à une période relativement courte de l'histoire égyptienne, le Nouvel Empire. En raison des réoccupations successives, les vestiges urbains sont peu nombreux sur la terre égyptienne et c'est à la brièveté de son histoire que Deir el-Médineh doit son remarquable état de conservation. Fondée sans doute par Thoutmosis Ier, troisième souverain de la XVIIIe dynastie (vers 1493-1481), l'institution de la Tombe, dont l'effectif comprenait entre quarante et soixante titulaires vivant avec leur famille, fut dissoute à l'aube du Ier millénaire, lors de l'avènement de la XXIe dynastie, originaire du Delta, et de l'abandon consécutif de la nécropole royale thébaine. Dès la fin de la XXe dynastie toutefois, en raison de l'insécurité provoquée par les nomades libyens, l'équipe avait fui le village pour se réfugier à l'abri de l'enceinte fortifiée du temple de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Paris-IV-Sorbonne, docteur d'État

Classification

Pour citer l’article

Annie FORGEAU, « LES ARTISTES DE PHARAON. DEIR EL-MÉDINEH ET LA VALLÉE DES ROIS (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-artistes-de-pharaon-deir-el-medineh-et-la-vallee-des-rois/