Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

JANÁCEK LEOS (1854-1928)

Bibliographie

G. Abraham, Slavonic and Romantic Music, Faber & Faber, Londres, 1968

M. Beckerman, The Theoretical Works of Leoš Janáček, Pendragon Press, Stuyvesant, 1992

J.-C. Berton, La Musique tchèque, P.U.F., Paris, 1982

M. Brod, Leoš Janáček, Prague, 1924, trad. allem., Vienne, 1925

M. Černohorská, Leoš Janáček, trad. franç. M. Vaněk, Prague, 1966

E. Chisholm, The Operas of Leoš Janáček, Oxford Univ. Press, Oxford, 1971

G. Erismann, Janáček ou la Passion de la vérité, Seuil, Paris, 1980, nlle éd. 1990

Leoš Janáček. Sa personnalité et son œuvre, catal. expos. Opéra de Paris, 1980

D. Muller, Leoš Janáček, Rieder, Paris, 1930, rééd. éd. d'Aujourd'hui, Plan-de-la-Tour, 1979

J. Racek, Leoš Janáček, Brno, 1948, trad. all. Reclam, Leipzig, 1971

J. Seda, Janáček, Prague, 1956

B. Štědron, Janáček ve vzpominkách a dopisech, Brno, 1940

A. Sychra, Leoš Janáček, Prague, 1956

J. Tyrrel, Leoš Janáček. A Documentary Account of the Operas by the Composer, Princeton Univ. Press, Princeton (N. J.), 1992

A. E. Vašek, Po stopách Janáčkov̌ych, Brno, 1930

A. Vesely, Leoč Janáček : pohled do života a díla, Prague, 1924

J. Vogel, Leoš Janáček, život a dílo, Prague, 1963, trad. angl., Norton, New York, 1981.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : écrivain et musicologue, secrétaire général adjoint de l'Académie Charles-Cros

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

<em>De la maison des morts</em>, opéra de L. Janáček, mise en scène de Krzysztof Warlikowski - crédits : Jean Marc Zaorski/ Gamma-Rapho/ Getty Images

De la maison des morts, opéra de L. Janáček, mise en scène de Krzysztof Warlikowski

Autres références

  • JENUFA (L. Janáček)

    • Écrit par Timothée PICARD
    • 354 mots

    Jenůfa, le troisième opéra du compositeur tchèque Leoš Janáček, a beau avoir été et demeurer son œuvre lyrique la plus populaire, sa gestation fut difficile et sa fortune incertaine. Le compositeur, accaparé par ses divers engagements professionnels, affecté par la maladie puis la mort, en 1903,...

  • FIRKUŠNÝ RUDOLF (1912-1994)

    • Écrit par Alain PÂRIS
    • 680 mots

    L'Amérique l'avait adopté comme l'un des représentants les plus authentiques du piano tchèque. Né à Napajedla, le 11 février 1912, Rudolf Firkušný fait ses études musicales à Brno, dans la classe de Růzena Kurzová au conservatoire (1920-1927) et à l'université. Parallèlement, il...

  • LIVRET, musique

    • Écrit par Jean-Michel BRÈQUE, Elizabeth GIULIANI, Jean-Paul HOLSTEIN, Danielle PORTE, Gilles de VAN
    • 10 855 mots
    ...la métrique et de la rime. Dans Fervaal (1897), Vincent d'Indy a recours au vers libre, et Gustave Charpentier, dans Louise (1900), à la prose. Janá̌cek se nourrit de travaux d'ethnologie musicale et linguistique, et inscrit sa démarche dans une volonté militante d'illustrer la langue tchèque :...
  • MACKERRAS CHARLES (1925-2010)

    • Écrit par Universalis
    • 718 mots

    L'Australien Charles Mackerras se fit le champion de Leoš Janáček en Occident et il est l'un des premiers chefs d'orchestre à avoir accompli un travail de musicologue et à présenter les œuvres dans des versions historiquement crédibles et informées, de même qu'il exigera très tôt...

  • NATIONALISME, musique

    • Écrit par Antoine GARRIGUES
    • 1 599 mots
    • 1 média
    ...d'une tradition imposée de l'extérieur. Ces peuples cherchaient, chacun à sa manière, à se dégager de l'emprise culturelle allemande et autrichienne. Des compositeurs comme Leoš Janáček (1854-1928) ou Béla Bartók (1881-1945) entreprirent de très longues recherches sur les musiques traditionnelles.
  • Afficher les 8 références

Voir aussi