SACHER-MASOCH LEOPOLD VON (1836-1895)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Utopie et fantasme

Cette renaissance, à présent seul un Grec (portant en lui l'essence perdue de la Grèce) pourrait l'accomplir, un législateur qui soit aussi un éducateur et sache faire de la femme non plus un tyran ou une esclave, mais une compagne. Passage du mythe à l'utopie : le rêve païen devient idéal du mariage, annonciateur de transformation sociale. C'est cet idéal qu'illustre Marcella. Le conte bleu du bonheur : l'amour physique couronné par l'harmonie morale, l'homme et la femme unis par le travail en commun. La paix des sexes, voilà le signe de la vie revenue dans l'histoire, et cette paix, seule en dernier ressort l'économie peut l'assurer : « Ce n'est que l'association dans le travail qui pourra conduire à l'égalité des droits dans le mariage, de même que dans l'État et la société. L'infériorité actuelle de la femme est le produit de l'éducation qu'elle reçoit ; élevez-la comme une créature libre, laissez-la être de moitié dans la vie sérieuse, et elle sera votre égale, votre camarade, votre associée. »

Mais le conte bleu du bonheur n'est qu'un beau rêve que la réalité d'un rêve plus cruel dissipe. En l'absence d'une femme noble et forte, mieux vaut « un beau démon », une femme infidèle et sans pitié. Pas de demi-mesure. En l'absence de Marcella s'impose l'idéal inverse : Wanda, la « Vénus à la fourrure », qui fait de l'homme son esclave. À l'inverse du bonheur et de son économie, la jouissance et son désordre. À l'inverse de l'utopie, le fantasme. Cela veut dire : réinvestir en jouissance les douleurs de l'histoire, réinvestir le christianisme, réinvestir la mort. Rendre à la passion son plus cruel sérieux : « Les martyrs étaient des êtres suprasensuels qui trouvaient un plaisir certain dans la douleur et qui recherchaient d'horribles tourments, jusqu'à la mort même, comme d'autres recherchent la joie. » Par un usage ironique du contrat retourner la loi contre elle-même, en montrer non seulement l'arbitraire mais la férocité, par là assujettir l'institution à la jouissance [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : philosophe, psychanalyste, ancien élève de l'École normale supérieure

Classification


Autres références

«  SACHER-MASOCH LEOPOLD VON (1836-1895)  » est également traité dans :

SADISME ET MASOCHISME

  • Écrit par 
  • Dominique JAMEUX
  •  • 3 940 mots

« Le désir de faire souffrir l'objet sexuel – ou le sentiment opposé, le désir de se faire souffrir soi-même – est la forme de perversion la plus fréquente et la plus importante de toutes. » Par cette phrase, apparue tôt dans son œuvre (1905), Freud attirait l'attention sur un ensemble de comportements érotiques d'une importance considérable tant pour l'étiologie et la thérapeutique des névroses q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sadisme-et-masochisme/#i_38386

Pour citer l’article

Claude RABANT, « SACHER-MASOCH LEOPOLD VON - (1836-1895) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-von-sacher-masoch/