TREPPER LÉOPOLD (1904-1982)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chef de l'Orchestre rouge, le plus important réseau du service de renseignements soviétique durant la Seconde Guerre mondiale, connu de la Gestapo sous le nom de Jean Gilbert, fiché à la Sûreté française sous le pseudonyme de Dom, codé par les Soviétiques sous celui de Otto, Léopold Trepper est mort à soixante-dix-sept ans à Jérusalem le 19 janvier 1982.

Né en Pologne à Nowy-Targ, le 23 février 1904, dans une famille juive d'origine modeste, Léopold Trepper, en butte à l'antisémitisme polonais, entra très tôt dans un mouvement de jeunesse d'inspiration sioniste, l'Hatchomer Hatzaïr. Puis en 1921, quand sa famille, poussée par la misère, s'installa à Dombrowa en Silésie, il milita clandestinement avec les jeunesses communistes, choisissant le pseudonyme de Dom. À vingt ans, il part pour la Palestine avec une quinzaine de compagnons dans l'espoir de jeter les bases d'une société nouvelle d'où seraient bannies intolérance et injustice. Il entre au Parti communiste palestinien et devient secrétaire de la section de Haïfa. Arrêté par les Britanniques en 1928, enfermé dans la forteresse de Saint-Jean-d'Acre, il fait une grève de la faim avant d'être libéré, puis finalement expulsé. Il débarque en France à la fin de 1929 et y restera jusqu'en 1932. Pour subsister tout en militant dans la section juive de la M.O.I. (Main-d'œuvre immigrée), il occupe divers petits emplois. Soupçonné par la police française d'avoir fait partie du groupe Fantomas, convaincu d'espionnage industriel au profit de l'Union soviétique, Trepper est contraint de partir précipitamment pour Moscou, la « patrie du socialisme ».

Avec Luba, sa compagne, il étudie à l'université Marchlevski. Très vite confronté à la réalité soviétique, il accepte les contradictions du régime sans remettre en cause son idéal. Journaliste au quotidien Der Emes, édition en yiddish de la Pravda, il échappe miraculeusement aux purges staliniennes. Envoyé en France en 1937 a [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Catherine GORSKI, « TREPPER LÉOPOLD - (1904-1982) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-trepper/