LE PUY-EN-VELAY

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Auvergne-Rhône-Alpes : carte administrative

Auvergne-Rhône-Alpes : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Saint-Martin, Aiguilhe

Saint-Martin, Aiguilhe
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Notre-Dame-du-Puy

Notre-Dame-du-Puy
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie


Le Puy, préfecture de la Haute-Loire, s'épanouit au cœur d'un ample bassin tertiaire, perché à 630 mètres d'altitude, encadré de lourds sommets, et isolé par des cols à plus de 1 000 mètres. Pourtant, ce n'est pas cette situation, partagée avec d'autres lieux proches, qui a fait sa fortune. C'est son site exceptionnel, constitué de pointements volcaniques acérés, jaillis au cœur même du bassin (rocher de l'Aiguilhe, rocher Corneille, mont Anis), qui lui a valu l'intérêt du surnaturel : sanctuaire gallo-romain, puis apparition de la Vierge, construction d'une basilique mariale (Notre-Dame du Puy) et point de départ d'un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle (via Conques et Moissac).

Auvergne-Rhône-Alpes : carte administrative

Auvergne-Rhône-Alpes : carte administrative

Carte

Carte administrative de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Saint-Martin, Aiguilhe

Saint-Martin, Aiguilhe

Photographie

Chapelle Saint-Martin, Aiguilhe (Haute-Loire), Xe siècle. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Notre-Dame-du-Puy

Notre-Dame-du-Puy

Photographie

Cathédrale Notre-Dame, Le Puy (Haute-Loire), appareil polychrome, XIIe-XIIIe siècle. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

La ville de l'évêque-comte (depuis le xiie siècle, les évêques du Puy sont comtes du Velay), rempart de la résistance catholique aux « hérésies » languedociennes, attire les clercs et les marchands. Elle s'érige jusqu'à la Révolution en un bastion dévot et conservateur. Mais ce petit monde cultivé suscite la création d'activités artisanales préindustrielles nécessaires à une société policée et très au fait des choses de la cour : préparation des peaux, travail des cuirs, papeterie et, bien sûr, la dentelle, mobilisant toutes les paysannes des environs, dans un système de « fabrique » à la lyonnaise et dont l'origine doit beaucoup aux habits sacerdotaux.

Sous la Révolution, Le Puy devient préfecture « par défaut », en l'absence de concurrence sur le Velay, lequel ne savait d'ailleurs à qui se rattacher. Pour que le département atteigne un seuil critique de viabilité, on adjoint à la Haute-Loire ponote (le bassin du Puy) la plaine de Brioude (le Brivadois), située au nord-ouest, manifestement auvergnate et qui ne le demandait pas.

Depuis lors, la fonction préfectorale a éclipsé la fonction religieuse et Le Puy (19 734 habitants dans la commune et environ 74 519 dans l'aire urbaine en 2012) est devenu le prototype parfait de la ville vivant de son rôle administratif (préfecture et ses services, conseil général, lycées et collèges, centre hospitalier...). Le maintien de l'activité commer [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur des Universités, université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand

Classification

Pour citer l’article

Christian JAMOT, « LE PUY-EN-VELAY », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-puy-en-velay/