LAVAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chef-lieu du département de la Mayenne, Laval est une ville de 53 871 habitants et l'aire urbaine compte 121 399 habitants en 2012. Son dynamisme démographique est soutenu exclusivement par l’excédent naturel, car le bilan migratoire est déficitaire.

Pays de la Loire : carte administrative

Pays de la Loire : carte administrative

carte

Carte administrative de la région Pays de la Loire. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Laval s'est développée sur la rive occidentale (rive droite) de la Mayenne, contrôlant le passage du cours d'eau entre Rennes et Le Mans. Si la traversée s'est effectuée à gué dans un premier temps, elle a bénéficié de la construction d'un pont de pierre au xiiie siècle. La vieille ville, avec ses rues bordées de maisons à pan de bois, ses résidences de la Renaissance et ses hôtels particuliers du xviiie siècle, est dominée par la masse imposante du vieux château, datant du xiie siècle. La présence de ces hôtels témoigne d'une des périodes les plus prospères de la ville, en lien avec le développement du commerce de la toile. Cette activité a fait la fortune de marchands qui ont édifié de belles demeures, et est à l'origine d'une offre de travail qui a bénéficié à des milliers de tisserands implantés dans les bourgs et villages voisins. Ce commerce va péricliter au xixe siècle, avec le développement des cotonnades, qui supplantent rapidement la toile de lin. Ce riche patrimoine urbain, comprenant une quarantaine de monuments classés, a permis à Laval d'obtenir en 1993 le label « Ville d'art et d'histoire ».

Située au centre d'une région d'élevage, Laval est, à l'image d'autres villes de l'ouest de la France, un centre agroalimentaire d'importance, symbolisé par la présence du siège social de Lactalis (produits laitiers), nouveau nom du groupe Besnier. Mais d'autres branches industrielles sont bien représentées également, comme les accessoires automobiles (Inergy Automotive, Valeo), l'électronique (Thales) ou encore la métallurgie (Salmson, fabricant de pompes et compresseurs). Ces différentes entreprises comptent parmi les plus grands établissements industriels de la Mayenne. Par ailleurs, afin d'impulser un développement de type technopolitain, Laval Mayenne Technopole a été créée en 1996, sous la forme d'une pépinière high-tech, dont le but est de favoriser l'aide à la création et au développement d'entreprises innovantes. Même si la présence de l'industrie n'est pas à négliger, Laval est surtout un centre tertiaire qui a profité de l'implantation d'une antenne de l'université du Maine et d'un I.U.T. pour diversifier des activités largement orientées vers les services d'un chef-lieu de département.

—  François MADORÉ

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

François MADORÉ, « LAVAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/laval/