LAMANTIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Gros Mammifère herbivore aquatique au corps fusiforme, vivant dans les eaux côtières peu profondes de l'Atlantique tropical (de la Floride aux Guyanes, côtes d'Afrique occidentale) ainsi que dans certains fleuves qui s'y jettent (Niger, Amazone essentiellement). Classe : Mammifères ; ordre : Siréniens ; famille : Trichéchidés.

Lamantin

Lamantin

photographie

Lamantin (Trichechus manatus) des eaux de Floride (États-Unis). 

Crédits : Nikolas Konstantinou, Getty Images

Afficher

Les lamantins, représentés par trois espèces, sont caractérisés par un corps énorme. Leurs membres antérieurs, transformés en nageoires, sont mobiles et bien développés. Leurs membres postérieurs forment, avec la terminaison du corps, une « queue » ou nageoire caudale aplatie horizontalement et arrondie, élément essentiel pour la nage. Leur tête est large, leurs yeux petits et leurs oreilles sont réduites à de simples ouvertures. Leur peau, presque glabre, présente une couleur brun-ocre uniforme sur le dos, le ventre étant plus clair et parfois tacheté de blanc (lamantin de l'Amazone, Trichechus inunquis). Leur épiderme se renouvelle sans cesse, ce qui évite aux algues et autres parasites de proliférer.

Leur taille et leur poids varient de 2,50 à 3 mètres et de 350 à 500 kilogrammes pour le lamantin d'Amazone, et de 3,50 à 4,50 mètres pour un poids de 1 500 kilogrammes pour le lamantin d'Amérique du Nord et d'Afrique. Leur espérance de vie dépasse trente ans.

Placides, indolents, les lamantins, surnommés « vaches de mer », « paissent » dans les eaux peu profondes. Ils consomment les plantes aquatiques, grattant le sol des berges à l'aide de leurs membres antérieurs afin de déterrer les racines plus riches en glucides. Ils « broutent » aussi en surface, nettoyant ainsi les fleuves et les canaux de leur végétation surabondante. Leurs dents sont rapidement abrasées par la végétation (ils ingurgitent 30 kg de nourriture par jour) mais les molaires sont remplacées dès qu'elles sont trop usées.

Vivant en groupes lâches, ils communiquent en se frottant (laissant ainsi des traces odorantes) ou en émettant de brefs appels ressemblant à des gémissements. La gestation dure un an. Le petit, unique, naît dans l'eau et est guidé par sa mère pour respirer à la surface. Il sera allaité pendant un an.

Tous les lamantins sont considérés comme vulnérables et menacés. Ils ne sont plus chassés pour leur chair ou leur cuir. Pour les protéger, de nouveaux filets, moins traumatisants, sont utilisés par les pêcheurs et la circulation des bateaux de plaisance (dont les hélices sont responsables de la mort de ces animaux) est très contrôlée.

—  Marie-Claude BOMSEL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  LAMANTIN  » est également traité dans :

RHYTINE DE STELLER

  • Écrit par 
  • Christine ARGOT, 
  • Luc VIVÈS
  •  • 1 221 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Classification »  : […] La rhytine de Steller ( Hydrodamalis gigas ) appartient à l’ordre des Siréniens comprenant de nos jours les lamantins et les dugongs. Elle était toutefois plus imposante en taille et en poids que ces derniers. Son nom de « rhytine », issu du grec signifiant « plissement », lui fut attribué par Georges Cuvier (1769-1832) à cause des nombreux replis cutanés de sa peau. Ces replis abritaient des cru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhytine-de-steller/#i_38964

SIRÉNIENS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 787 mots
  •  • 1 média

Les dugongs et les lamantins sont les seuls représentants actuels de cet ordre de Mammifères aquatiques, auxquels de nombreux faits légendaires ont été attribués, qui leur ont valu le nom de Siréniens. Longtemps considérés comme intermédiaires entre les Phoques et les Cétacés, ils dérivent sans aucun doute d'un ancêtre qu'ils ont en commun avec les Proboscidiens : c'est avec les actuels éléphan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sireniens/#i_38964

SIRÉNIENS FOSSILES

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 675 mots
  •  • 1 média

Les siréniens actuels, représentés par les dugongs et les lamantins, méritent bien leur surnom de vaches de mer : ils broutent les prairies sous-marines côtières, remontent aussi les fleuves qu'ils débarrassent de leurs jacinthes d'eau et colonisent même quelques lacs africains. Leur aspect paisible, leur lourdeur, leurs gestes lents et mesurés et jusqu'à leur regard ne sont pas sans évoquer les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sireniens-fossiles/#i_38964

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « LAMANTIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamantin/