SHASTRI LAL BAHADUR (1904-1966)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme d'État indien, Lal Bahadur Shastri succède à Jawaharlal Nehru au poste de Premier ministre en 1964.

Né le 2 octobre 1904 à Mughal Sarai (auj. en Uttar Pradesh), Lal Bahadur est emprisonné en 1921 en raison de son appartenance au mouvement de non-coopération du Mahatma Gandhi contre l'administration britannique en Inde. Dès sa libération, il entre au Kashi Vidyapith, une université nationaliste dont il sort diplômé avec le titre de shâstrî (« savant formé aux écritures »). De retour à la politique, il continue à soutenir Gandhi et est de nouveau incarcéré à plusieurs reprises. Il accède à des postes influents au sein du Parti du Congrès dans les provinces unies d'Agra et d'Oudh, l'actuel Uttar Pradesh.

Shastri est élu au Parlement des provinces unies en 1937 et en 1946. Après l'indépendance de l'Inde en 1947, Shastri est nommé ministre des Affaires intérieures et des Transports de l'Uttar Pradesh. Élu au Parlement fédéral en 1952, il devient ministre des Chemins de fer et des Transports de l'Union indienne. Il acquiert la réputation d'un médiateur habile après sa nomination au poste influent de ministre des Affaires intérieures en 1961. Trois ans plus tard, alors que Nehru est gravement malade, Shastri devient ministre sans portefeuille. À la mort de Nehru, il lui succède au poste de Premier ministre, en juin 1964.

Critiqué pour son incapacité à régler efficacement les problèmes économiques de l'Inde, Shastri devient néanmoins très populaire en raison de la fermeté dont il fait preuve face au Pakistan voisin, lors des hostilités qui oppose les deux pays, en 1965, à propos du Cachemire. Lal Bahadur Shastri succombe à une crise cardiaque le 11 janvier 1966 à Tachkent, après avoir signé un accord de paix avec le président pakistanais Ayoub Khan. La fille de Nehru, Indira Gandhi, le remplace à la tête du gouvernement.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  SHASTRI LAL BAHADUR (1904-1966)  » est également traité dans :

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 498 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Indira Gandhi, du populisme à l'autoritarisme  »  : […] À la mort de Nehru, Lal Bahadur Shastri, un vétéran du Congrès, prend la tête du gouvernement. Il se révèle un véritable chef dans la conduite de la guerre de 1965, mais il meurt en janvier 1966 à Tachkent d'une crise cardiaque lors des négociations de paix. L'establishment congressiste, que la presse appelle « le Syndicat », jette alors son dévol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_52533

Pour citer l’article

« SHASTRI LAL BAHADUR - (1904-1966) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lal-bahadur-shastri/