LA ROCHE-SUR-YON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Roche-sur-Yon, chef-lieu du département de la Vendée, est une commune de 56 186 habitants (recensement de 2012), l'aire urbaine atteignant 117 965 habitants, ce qui la situe au soixante-quinzième rang en France. Elle compte parmi les aires urbaines les plus dynamiques du point de vue de la démographie, résultat d'un solde naturel et surtout d'un bilan migratoire nettement positifs.

Pays de la Loire : carte administrative

Pays de la Loire : carte administrative

Carte

Carte administrative de la région Pays de la Loire. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La Roche-sur-Yon présente la particularité d'être l'une des rares villes nouvelles françaises de l'époque contemporaine, puisqu'elle n'a été créée qu'en 1804. Cette singularité est renforcée par l'origine de la décision, qui ne relève pas de la rationalité économique, comme dans la plupart des villes nouvelles du xixe siècle, lesquelles ne doivent leur existence qu'à la naissance de l'industrie, mais bien d'un choix politique, émanant du pouvoir central. Napoléon Ier, dans un souci de pacification et de réaffirmation de l'autorité étatique au sein d'un département dont une partie s'était soulevée contre la République en 1793, ordonna en effet l'édification ex nihilo, sur un site ne rassemblant que quelques centaines d'habitants, d'une nouvelle préfecture (qui prendra la place de Fontenay-le-Comte).

Ville successivement impériale (Napoléon sous le premier Empire et Napoléon-Vendée sous le second), monarchique (Bourbon-Vendée sous la Restauration) ou républicaine (au gré des changements de régime politique), La Roche-sur-Yon (qui reprend son nom en 1870) s'est donc inscrite en étrangère dans son territoire. Elle a été perçue pendant longtemps comme la représentante du pouvoir central, renvoyant l'image d'un îlot républicain dans une Vendée hostile ou méfiante. Quant au projet urbain réalisé au début du xixe siècle, il se présente sous la forme d'un pentagone avec un tracé des rues géométrique. La place Napoléon, située au cœur de la ville et bordée d'édifices néo-classiques, mais aussi le haras national, aèrent le pentagone, dont le parti pris urbanistique et architectural contribue à l'originalité de la ville.

La Roche-sur-Yon, ville d'essence admin [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

Classification

Les derniers événements

5-31 janvier 1989 • France • Polémique à propos d'« affaires » politico-financières.

. Le chef de l'État souhaite défendre la « renommée » et la « transparence » de notre place financière. Le même jour, Pierre Bérégovoy, entendu par la commission des finances de l'Assemblée nationale au cours d'une audience publique, promet que « toute la vérité sera faite ». Le 27, à La Roche-sur-Yon [...] Lire la suite

Pour citer l’article

François MADORÉ, « LA ROCHE-SUR-YON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-roche-sur-yon/