LA RÈGLE DU JEU, film de Jean Renoir

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une affaire de rendez-vous manqué : entre la marquise et son bel aviateur, entre la contrainte sociale et la liberté amoureuse, entre le film et son public. Ce n'est pas la faute de Renoir (1894-1979), et l'on peut bien penser, avec Truffaut, qu'« aucun autre cinéaste n'a mis autant, et le meilleur de lui-même, dans un film », mais ni la critique ni les spectateurs de 1939 ne reconnurent, dans La Règle du jeu, le Renoir qu'ils attendaient. Le cinéaste était déroutant, capable de passer des pitreries de Boudu sauvé des eaux (1932) et des borborygmes d'On purge bébé (1931) à l'engagement « front populaire » de La Vie est à nous (1936) et au naturalisme de La Bête humaine (1938) ; mais il restait sur un succès incontesté, avec le message consensuel de La Grande Illusion (1937). On espérait donc un film grave, actuel : on eut un film sans message, apparemment tourné vers le passé – terrible radiographie de son temps, mais déguisée en pochade désinvolte. Le malentendu était inévitable.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle, directeur d'études, École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  LA RÈGLE DU JEU, Jean Renoir  » est également traité dans :

LA RÈGLE DU JEU (J. Renoir), en bref

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 213 mots

Après les succès de La Bête humaine (1938) et surtout de La Grande Illusion (1937), Jean Renoir (1894-1979) est au sommet de sa popularité. Compagnon de route du Parti communiste, il est déçu par le Front populaire et convaincu, après les accords de Munich, qu'une nouvelle guerre est inévitable. Il entreprend dans […] Lire la suite

RENOIR JEAN

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 2 376 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'engagement politique »  : […] La représentation que chacun se donne de lui-même est liée à un autre « théâtre », celui de la société et de l'histoire. Dans un premier temps, la vision de Renoir se teinte d'anarchisme. Refusant une intégration sociale hypocrite, Boudu se laisse porter au fil de l'eau pour retrouver ses nippes et son état de clochard. Le héros de La Chienne , clochard à son tour, laisse volontairement condamner […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

26-30 novembre 2000 • France • Ouverture du débat sur l'inversion du calendrier électoral de 2002.

proposition sera déposée à l'Assemblée nationale le 30. Le 29, Jacques Chirac, dans un communiqué, « met en garde, pour la sérénité du débat démocratique, contre la tentation de changer la règle du jeu peu avant une élection ».  [...] Lire la suite

17-24 mai 1982 • C.E.E. • Crise entre Londres et les Neuf et règlement provisoire du conflit agrobudgétaire

pour marquer leur attachement à la règle de l'unanimité, établie par l'« arrangement de Luxembourg » de janvier 1966, qui avait été instaurée après la politique de la « chaise vide » adoptée par la France en juillet 1965 pour s'appliquer dans tous les cas où les intérêts essentiels d'un pays [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques AUMONT, « LA RÈGLE DU JEU, film de Jean Renoir », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-regle-du-jeu/