LA RECHERCHE DE L'ABSOLU, SITUATIONS III, Jean-Paul SartreFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En janvier 1948 paraît simultanément à New York et à Paris La Recherche de l'absolu de Sartre (1905-1980). Cet essai a valeur de manifeste et illustre magistralement la position de l'écrivain-philosophe vis-à-vis des artistes. À New York, le texte de Sartre figure dans le catalogue de l'exposition organisée à la Pierre Matisse Gallery : Alberto Giacometti, Sculptures, Paintings, Drawings. À Paris, il est publié dans la revue Les Temps modernes, créée en 1945, repris sans variante dans Situations III en 1949.

Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre

Photographie : Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre

Photographie

Simone de Beauvoir (1908 -1986) et Jean-Paul Sartre (1905 -1980) : un demi-siècle de dialogue intellectuel. 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

L'intérêt de Sartre pour la création artistique s'était déjà manifesté par des articles publiés dans la prestigieuse revue Verve, mais à partir de l'immédiate après-guerre il se tourne vers la sculpture : les Mobiles de Calder et les sculptures de Giacometti. Comment Sartre connaissait-il les œuvres de Giacometti, qui avait refusé d'exposer à Paris entre 1935 et 1951 ? C'est d'abord à travers des conversations avec l'artiste lui-même, dans le cadre de la brasserie Lipp, que Sartre découvre, en 1941, le travail de Giacometti – des sculptures de petites dimensions en plâtre – qu'il n'a encore jamais vu directement à cette date. Sartre est alors occupé à la rédaction de l'Être et le Néant. Ils partagent immédiatement des affinités de pensée sur de nombreux sujets : la quête des origines, l'importance du corps – « ancrage dans le monde » de l'être humain –, ou encore la dimension « indécomposable et indivisible » du visage. Ces préoccupations communes expliquent pourquoi Sartre n'hésite pas à enrôler Giacometti dans la sphère existentialiste grâce à ce texte.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LA RECHERCHE DE L'ABSOLU, SITUATIONS III, Jean-Paul Sartre  » est également traité dans :

L'HOMME QUI MARCHE. UNE ICÔNE DE L'ART DU XXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 951 mots

Dans le chapitre « Entre signe et image »  : […] On découvre d’abord dans l’exposition la Femme qui marche   I, bronze de l’époque surréaliste, qui marque la rupture de Giacometti avec les « objets à fonctionnement symbolique » et un dialogue renoué avec la figuration, à travers la médiation de l’art égyptien, analysé dans le catalogue de l’exposition par Vincent Blanchard. Avant le retour crucial au modèle vivant en 1935 et la rupture avec An […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Marianne JAKOBI, « LA RECHERCHE DE L'ABSOLU, SITUATIONS III, Jean-Paul Sartre - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/la-recherche-de-l-absolu-situations-iii/