LA PEAU DE CHAGRIN, Honoré de BalzacFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Balzac (1799-1830) a rédigé de 1816 à 1822 – entre dix-neuf et vingt-trois ans – un certain nombre d'essais philosophiques : un Discours sur l'immortalité de l'âme, différentes lectures de philosophes (Malebranche, Descartes, Spinoza, d'Holbach), un Essai sur le génie poétique, un Traité de la prière. Dans cette continuité, La Peau de chagrin, assortie du sous-titre Roman philosophique, est publiée chez Gosselin et Canel en août 1831. Le roman paraît de nouveau en septembre 1831 dans un ensemble intitulé Romans et contes philosophiques, accompagné de douze autres contes : Sarrasine, La Comédie du diable, El Verdugo, L'Enfant maudit, L'Élixir de longue vie, Les Proscrits, Le Chef-d'œuvre inconnu, Le Réquisitionnaire, Étude de femme, Les Deux Rêves, Jésus-Christ en Flandre, L'Église. La Peau de chagrin figure également dans les Études philosophiques parues au début de 1835, où se regroupent les œuvres philosophiques antérieures. Enfin, après une nouvelle édition en 1839, le roman se trouve en tête du tome I des Études philosophiques, en 1845, dans l'édition Furne de La Comédie humaine. Roman philosophique certes, mais aussi conte fantastique, La Peau de chagrin peut être lue comme une allégorie du désir qui tue.

Honoré de Balzac, A. Rodin

Honoré de Balzac, A. Rodin

Photographie

Auguste Rodin, Honoré de Balzac, 1898. Bronze. Hauteur: 270 cm,  largeur: 120,5 cm, profondeur: 128 cm. Paris. Trop éloignée de la tradition de représentation monumentale des grands hommes, cette sculpture fut refusée par son commanditaire, la Société des gens de lettres. Dépourvue des... 

Crédits : D. Greco

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  LA PEAU DE CHAGRIN, Honoré de Balzac  » est également traité dans :

BALZAC HONORÉ DE

  • Écrit par 
  • Maurice MÉNARD
  •  • 15 043 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Balzac penseur ? »  : […] Depuis le Balzac d'E.-R. Curtius (1923), toute une famille de la critique balzacienne accorde la première place, dans l'interprétation de l'œuvre, à la réflexion théorique, aux idées, voire au système de pensée de l'auteur. Pour M. Bardèche, cet aspect est essentiel et fondateur. Pour P. Nykrog, A. Allemand, H. Gauthier et Max Andréoli, la philosophie de Balzac fournit le me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/honore-de-balzac/#i_25249

Voir aussi

Pour citer l’article

Maurice MÉNARD, « LA PEAU DE CHAGRIN, Honoré de Balzac - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-peau-de-chagrin/