Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MAMA DE NEW YORK LA

La Mama est avant tout un lieu de rencontre et de travail, animé depuis sa création par Ellen Stewart. Ce théâtre expérimental appartient à un mouvement qu'on désigne d'un nom, le théâtre off-off Broadway, et qu'on date généralement de 1958, année où Joe Cino ouvrit son café-théâtre dans le Village de New York. Cafés, ateliers, églises furent alors mis à la disposition des artistes. Entre 1960 et 1965, quatre cents pièces nouvelles furent ainsi présentées. C'est en 1961 qu'Ellen Stewart lança son propre théâtre. Après d'innombrables difficultés avec les autorités locales et les syndicats d'acteurs, elle donna un statut officiel à La Mama. Faisant d'abord appel au volontariat, elle put présenter des spectacles pour un prix modeste. Pour la seule saison 1969-1970, plus de pièces furent montées à La Mama que dans l'ensemble des théâtres de Broadway. Depuis 1969, et après des déménagements successifs, Ellen Stewart s'est installée dans la 4e rue de l'East Village. Ce théâtre se veut avant tout théâtre de dramaturges et souhaite donner la préférence aux pièces non réalistes et de caractère expérimental. C'est à La Mama que furent montées pour la première fois les pièces de Julie Bovasso, Rochelle Owens, Lanford Wilson et Paul Foster et que furent préparés de nombreux spectacles de l'Open Theatre. En 1966, le Martinique Theatre présente Six From La Mama. Les productions de La Mama sont alors devenues de plus en plus professionnelles, grâce au travail d'un metteur en scène, Tom O'Horgan. O'Horgan fit ses premières expériences au théâtre d'Ellen Stewart avant de connaître un grand succès avec Hair, Tom Paine et Jésus-Christ Superstar.

Ellen Stewart choisit intuitivement ses artistes et les aide à « monter » à New York. C'est ainsi que le Roumain Andrei Serban fut découvert au cours d'un festival à Zagreb. Serban est aujourd'hui un des talents les plus originaux des États-Unis. Après avoir travaillé avec Peter Brook au spectacle Orghast qui fut créé au festival de Chiraz-Persépolis en 1972, il a présenté Fragments d'une trilogie, Médée (1971), Électre (1973), Les Troyennes (1974), qui furent ensuite montés à Paris. D'autres artistes comme Meredith Monk ont aussi bénéficié de la protection d'Ellen Stewart (en 1976, Quarry fut joué à l'annexe de La Mama).

O'Horgan dirigea pendant plusieurs années les séances de travail à La Mama, qui avait reçu entre-temps le nom plus officiel de Experimenal Theatre Club (E.T.C.). Il chercha à créer un nouveau naturalisme, où une partie de la signification repose dans le geste. Il accorda un rôle important à l'improvisation et fut probablement influencé par le peintre Jackson Pollock. Il s'efforça de faire reconnaître l'existence d'un monde d'objets mais aussi d'émotions profondes et d'identifier les forces qui expriment le monde intérieur.

La Mama E.T.C. a établi des succursales à Copenhague, Bogota ou Tōkyō. Ses productions ont été présentées aux festivals européens. Ellen Stewart n'a pas lutté seulement pour défendre les dramaturges, mais aussi pour aider les petits théâtres à survivre et pour que puisse se poursuivre l'activité théâtrale off-off Broadway. Son rôle est comparable à celui de Joe Cino (Café Cino), de Al Carmines (Judson Poets Theatre), de Michael ALlen et de Ralph Cook (Theatre Genesis). Elle offre la possibilité d'une forme de production à l'abri de la censure ou des pressions de l'industrie théâtrale.

Avec les années, La Mama est devenue moins un lieu de production qu'un centre de rencontre et de confrontation des arts et des cultures. On y a joué Hamlet en coréen ou Les Troyennes, psalmodiées en grec, en latin, en sanscrit et... en aztèque. Elle reçoit des metteurs en[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Geneviève FABRE. MAMA DE NEW YORK LA [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • STEWART ELLEN (1930-2011)

    • Écrit par et
    • 357 mots

    Figure majeure du théâtre expérimental américain.

    Ellen Stewart naît le 7 novembre 1919 à Chicago. Après avoir suivi une formation d'enseignante, elle part s'installer à New York en 1950 et travaille pendant plusieurs années dans le monde de la mode. En 1961, cette créatrice afro-américaine fonde...