LA HONTE et JE NE SUIS PAS SORTIE DE MA NUIT (A. Ernaux)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En règle générale, une autobiographie trouve son énergie dans le narcissisme du sujet et cède aux leurres gratifiants de la fiction. Rien de tel dans l'entreprise d'Annie Ernaux (née en 1940) qui, depuis La Place (1984), renonce ascétiquement au roman, à ses pompes et à ses œuvres. Cinq livres assez minces, constituent une musique de chambre pour un autoportrait. Dans cette recherche des origines, chaque mouvement a son autonomie et sa tonalité, mais tous se répondent dans une discrète unité : La Honte et Je ne suis pas sortie de ma nuit ont paru tous deux en 1996.

Annie Ernaux

Annie Ernaux

Photographie

Chez Annie Ernaux, le récit autobiographique se caractérise par un profond souci de vérité, une quête du détail révélateur. 

Crédits : Ulf Andersen/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur de littérature française à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Jacques LECARME, « LA HONTE et JE NE SUIS PAS SORTIE DE MA NUIT (A. Ernaux) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-honte-et-je-ne-suis-pas-sortie-de-ma-nuit-fiche-de-lecture/