LA FAMILLE DE PASCUAL DUARTE, Camilo José CelaFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poids du déterminisme social

« Un ossuaire d'espérances mortes » : c'est ainsi, avec la lucidité du désespoir, que Pascual définit sa vie. Prisonnier de son milieu social, déterminé par son hérédité, il sent peser sur lui la déchéance comme une malédiction ; il ne peut résister à l'instinct de tuer et il n'aura été qu'un criminel, qui commence ainsi sa confession : « Moi, monsieur, je ne suis pas mauvais, et les raisons pourtant ne me manqueraient pas pour l'être. »

S'il se situe dans la tradition du naturalisme de Zola, illustré surtout en Espagne par trois grands écrivains, Benito Pérez Galdós, Clarín et Emilia Pardo Bazán, Cela, dans ce premier roman, accentue jusqu'à l'outrance la noirceur des êtres qu'il dépeint. La qualité de l'écriture donne à ce récit de déchéance et d'horreur un relief étonnant. Reprenant avec autant de naturel que de richesse lexicale et idiomatique le parler populaire, ne forçant jamais le ton dans les scènes les plus brutales, maîtrisant l'expression jusqu'au dépouillement, laissant se manifester avec une sorte de pudeur insolite de violents élans de tendresse dans le cœur de Pascual, le style et la langue de ce roman en font un chef-d'œuvre du genre.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Autres références

«  LA FAMILLE DE PASCUAL DUARTE, Camilo José Cela  » est également traité dans :

CELA CAMILO JOSÉ (1916-2002)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 553 mots

Dans le chapitre « L'œuvre romanesque »  : […] Virtuose des techniques narratives, Cela a horreur de la répétition. Aux critiques déroutés par ses innovations il oppose cette définition : « Le roman c'est tout ce qui, édité sous forme de livre, admet sous le titre, et entre parenthèses, le mot de roman . » Prise au pied de la lettre, cette formule revendique pour le romancier une liberté absolue qu'il met en œuvre de son premier à son dernier […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard SESÉ, « LA FAMILLE DE PASCUAL DUARTE, Camilo José Cela - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/la-famille-de-pascual-duarte/