LA DESCENDANCE DE L'HOMME ET LA SÉLECTION SEXUELLE, Charles Darwin

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Réception des idées de Darwin

Le livre, qui connaîtra une seconde édition en 1874, a suscité de nombreuses critiques et a joué un rôle essentiel dans la formation du darwinisme populaire. Une des thèses les plus critiquées du livre, dira Darwin, consiste en l’affirmation que les humains ont perdu ou gagné des poils du fait de la sélection sexuelle.

Charles Darwin caricaturé par André Gill

Photographie : Charles Darwin caricaturé par André Gill

Photographie

Paru en 1878 dans le numéro 10 de La Petite Lune, hebdomadaire satirique anticlérical, ce dessin montre Charles Darwin affublé d'un corps de singe et d'une petite culotte rouge. Accroché par le bras à une branche de l'« arbre de la science », il pend nonchalamment et peut-être goguenard.... 

Crédits : Gallica.fr/ BnF ; cote : 4-LC13-289

Afficher

Au xxe siècle, l’ouvrage a été épinglé pour plusieurs formulations racistes ou sexistes. D’une part, en voulant rapprocher les humains des singes, Darwin met l’humanité au pluriel : il identifie certains peuples comme des nations barbares, dont l’existence lui paraît proche d’une vie bestiale, allant même jusqu'à déclarer qu’il vaut mieux être les descendants de certains singes que de certains humains. Il cite souvent l’horreur ressentie devant les habitants de la Terre de Feu, qu’il a connus lors de son voyage autour du monde. D’autre part, Darwin ne cesse d’affirmer que le mâle est l’élément dynamique de l’espèce, et que la femelle est l’élément nutritif et accumulatif, et qu’elle est, notamment dans notre espèce, dotée de moins de génie.

Enfin, on s’est interrogé sur les rapports entre L’Origine des espèces et La Descendance. S’agit-il d’un prolongement ou d’un approfondissement de la doctrine, d’une nouvelle application ou du développement d’un principe autonome ? Autrement dit, le second ouvrage cité renforce-t-il le premier, en explicite-t-il les thèses, ou bien en déplace-t-il le propos ? On a parfois soupçonné, particulièrement en France, que la parution de La Descendance représentait, dans l’œuvre de Darwin, un glissement par rapport aux thèses soutenues dans L’Origine des espèces. Darwin serait passé d’une authentique recherche naturaliste à une dérive idéologique. Autrement dit, La Descendance soulignerait une rigidification du darwinisme qui se marquerait notamment par le rôle joué par la sélection naturelle dans chacun des deux livres. Dans L’Origine des espèces, elle a le statut d’un « principe » chargé de résumer et de coordonner différents ensembles de faits com [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LA DESCENDANCE DE L'HOMME ET LA SÉLECTION SEXUELLE, Charles Darwin  » est également traité dans :

DARWIN CHARLES ROBERT (1809-1882)

  • Écrit par 
  • Charles BOCQUET, 
  • Universalis
  •  • 3 130 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « « L'Origine des espèces » »  : […] En septembre 1858, Darwin reprit, en l'abrégeant considérablement, l'œuvre capitale qu'il avait commencée. L'Origine des espèces parut le 24 novembre 1859 ; Darwin y expose dans le détail sa théorie de la sélection naturelle et traite de l'évidence du fait d'évolution. La première édition, tirée à 1 250 exemplaires, fut épuisée le jour même de sa parution ; 60 000 exemplaires, en avaient été vend […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Thierry HOQUET, « LA DESCENDANCE DE L'HOMME ET LA SÉLECTION SEXUELLE, Charles Darwin », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/la-descendance-de-l-homme-et-la-selection-sexuelle/