CROIX LA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On ne voit plus assez aujourd'hui que La Croix fut une réussite étonnante et neuve. Elle a en effet plus de cent ans, étant née en juin 1883 sous la forme d'un quotidien (un mensuel l'avait précédé depuis 1880). Cent ans font oublier ce qu'a représenté d'audace l'initiative des religieux assomptionnistes (congrégation créée par le père d'Alzon qui inspira La Croix, dont les fondateurs furent les pères Picard et Vincent de Paul Bailly, des journalistes qui ne trempaient pas leur plume dans l'académisme).

Le coup d'audace fut de lancer un journal populaire (5 centimes le numéro) ayant le christianisme (ou, plutôt, la défense du christianisme) pour raison d'être, à un moment où la « grande » presse naissait à peine, où l'Église était secouée par la République (à qui elle rendait ses coups avec usure) et où la presse des catholiques visait surtout les notables. Le succès de La Croix (174 000 exemplaires en 1902) prouve que le christianisme était resté populaire et révèle que cela ne l'empêchait pas d'être conservateur. La Croix n'est pas tendre en effet pour le « monde moderne » qui ne lui inspire guère confiance ; le père d'Alzon avait pourtant été ami de Lacordaire. Mais, entre la Commune et les années 1930, ceux qui ne liaient pas l'avenir de la foi chrétienne au passé de la France restèrent minoritaires.

La ligne de La Croix sera d'ailleurs curieusement brisée. On dirait qu'elle est invinciblement portée à revenir en arrière, et c'est Rome qui la relance « en avant » (ce qui ruine certaines idées reçues). En 1900, le pape Léon XIII obtient le départ du père Bailly : fin d'une période où La Croix s'est montrée antisémite avec les antisémites, antidreyfusarde, s'engageant dans la campagne électorale de 1898 ; début d'une période où La Croix joue le jeu du ralliement de l'Église à la République et modère son ton. Mais la guerre approche, La Croix chante la même chanson cocardière que tous les Français et n'est pas sans se laisser gagner par l'esprit de L'Action française (les catholiques français cherchent à démontrer alors qu'ils sont aussi patriotes que les autres). Seconde crise : La Croix ayant mal accepté la condamnation de L'Action française par le pape Pie XI (1926), celui-ci suscite le changement du rédacteur en chef. Du coup, La Croix fait moins de politique politicienne et prend des positions ouvertes sur des sujets fondamentaux, soutenant la naissante J.O.C. (Jeunesse ouvrière chrétienne), penchant vers un certain internationalisme plus conforme au christianisme que l'esprit de clan. Cette évolution aura sur les chrétiens français une influence non négligeable en montrant que l'Église a choisi de vivre « aujourd'hui » et d'être elle-même.

Le quotidien La Croix, qui a ôté la croix de son bandeau en 1956, a modifié son titre en 1972, devenant La Croix-L'Événement, marquant ainsi plus explicitement son ancrage dans l'actualité. Il conserve une audience nationale fidèle puisque 87 p. 100 des ventes se font par abonnement, mais la faiblesse de la diffusion et la modestie des ressources publicitaires entraînent des déficits d'exploitation qui sont couverts par les bénéfices des autres publications du groupe Bayard-Presse (Le Pèlerin, Notre Temps, diverses publications pour enfants, dont Pomme d'api). Une modification de la maquette est intervenue au début de 1983, à la suite de la nomination de Noël Copin à la direction, mais les contenus restent marqués par l'actualité religieuse. En 1983, le journal a fêté son centenaire dans un contexte difficile : « celui de s'affirmer chrétien dans une société qui se déchristianise ». C'est pour relever ce défi qu'ont été entreprises les modifications tant dans la présentation et le contenu du journal que dans la structure de la rédaction.

Le journal poursuit sa modernisation avec l'introduction de la rédaction électronique et le démarrage, en 1987, d'une banque de données en texte intégral du quotidien. Avec l’arrivée de Bruno Frappat comme directeur en 1995, le journal retrouve son titre d’origine. Son passage en quotidien du matin, en 1999, a entraîné une augmentation de sa diffusion et le rééquilibrage de ses comptes au cours des années 2000.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

Classification

Autres références

«  CROIX LA  » est également traité dans :

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 226 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Deux décennies de convulsions »  : […] L'Europe des années 1880 connaît une grave récession économique. Les mutations politiques, sociales et économiques déstabilisant les sociétés d'Europe vont précipiter le rapprochement des diverses tendances antijuives, donnant naissance à l'antisémitisme moderne. En France, avec l'arrivée des républicains anticléricaux, le clergé et les milieux aristocratiques sont écartés du pouvoir. On est en pl […] Lire la suite

ASSOMPTIONNISTES

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 466 mots

De leur nom officiel Augustins de l'Assomption, membres d'une congrégation religieuse fondée en 1845 par Emmanuel d'Alzon (1810-1880). Celui-ci, prêtre (1834) et vicaire général (1835) du diocèse de Nîmes, fut d'abord amené à seconder Eugénie Milleret de Brou (1817-1898 ; béatifiée le 9 févr. 1975) lors de la fondation des dames de l'Assomption (1839), vouées à l'éducation chrétienne des jeunes fi […] Lire la suite

MICHELIN ALFRED (1883-1975)

  • Écrit par 
  • Pierre LIMAGNE
  •  • 775 mots

Lorrain de cœur et de tempérament, Alfred Michelin, né à Wassu (Haute-Marne), a passé une bonne partie de sa jeunesse dans le sud-ouest de la France, où son père, qui appartenait à la fonction publique, avait été muté. Après ses études secondaires au lycée de Bordeaux, il entame ses études universitaires dans cette ville, et les poursuit à Paris, notamment à la Sorbonne. Licencié ès lettres, lice […] Lire la suite

PRESSE - Les différentes formes de presse

  • Écrit par 
  • Dominique MARCHETTI
  •  • 9 422 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les difficultés croissantes des quotidiens nationaux »  : […] L'espace de la presse quotidienne nationale (PQN) a été totalement restructuré, comme en atteste, par exemple, l'intensification de la compétition commerciale et professionnelle pour attirer les lecteurs et les annonceurs. Dans les dernières décennies, celle-ci s'est traduite essentiellement par une importante augmentation des prix de vente, la création régulière de nouvelles formules, le dévelo […] Lire la suite

Les derniers événements

11-30 avril 2021 Haïti. Enlèvements de religieux.

Le 11, dix personnes, dont sept religieux catholiques, parmi lesquels deux Français, sont enlevées à Croix-des-Bouquets, près de Port-au-Prince. Leurs ravisseurs exigent une rançon de 1 million de dollars (831 000 euros). Cet enlèvement suscite des réactions de colère dans la population. Le 14, une otage septuagénaire est libérée contre le paiement d’une rançon de 50 000 dollars (41 500 euros). […] Lire la suite

15-16 octobre 2020 Yémen. Échange massif de prisonniers.

Les 15 et 16, les autorités loyalistes et houthistes procèdent à l’échange de plus d’un millier de prisonniers, sous la supervision du Comité international de la Croix-Rouge. Il s’agit des échanges de prisonniers les plus importants depuis l’engagement pris par les belligérants, lors des négociations de paix menées en Suède en décembre 2018, de libérer quinze mille prisonniers. […] Lire la suite

2-28 avril 2019 Venezuela. Levée de l'immunité parlementaire de Juan Guaidó.

Le 10, le président Nicolás Maduro annonce la conclusion d’un accord avec le Comité international de la Croix-Rouge en vue de la distribution d’aide humanitaire dans le pays. Celle-ci commence le 16. Le 28, l’embargo décrété par Washington sur le pétrole vénézuélien, qui s’applique également aux compagnies étrangères qui entretiennent des liens avec les États-Unis, entre en vigueur. […] Lire la suite

1er septembre - 31 octobre 2018 Suisse. Rapport du Contrôle fédéral des finances sur les exportations d'armement.

Le 1er, le président du Comité international de la Croix-Rouge Peter Maurer critique la décision prise en juin par le Conseil fédéral de ne plus systématiquement interdire l’exportation de matériel de guerre vers un pays confronté à un conflit interne, s’il n’y a aucune raison de penser que les armes seront utilisées dans ce conflit. Il estime que cette décision risque « d’affaiblir la crédibilité de la Suisse en tant qu’acteur humanitaire ». […] Lire la suite

2-21 décembre 2017 Yémen. Mort de l'ancien président Ali Abdallah Saleh.

Le 21, le Comité international de la Croix-Rouge estime à un million le nombre de cas de choléra suspectés dans le pays. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Robert de MONTVALLON, « CROIX LA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/la-croix/