MICHELIN ALFRED (1883-1975)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lorrain de cœur et de tempérament, Alfred Michelin, né à Wassu (Haute-Marne), a passé une bonne partie de sa jeunesse dans le sud-ouest de la France, où son père, qui appartenait à la fonction publique, avait été muté. Après ses études secondaires au lycée de Bordeaux, il entame ses études universitaires dans cette ville, et les poursuit à Paris, notamment à la Sorbonne. Licencié ès lettres, licencié en droit et diplômé d'histoire et de géographie, Alfred Michelin, catholique militant, fait une première expérience de journaliste avec un reportage à la paroisse parisienne du Gros-Caillou, lors des fameux « inventaires » prescrits par la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des Églises et de l'État. Ayant sympathisé avec l'abbé Loutil, qui est déjà connu par ses romans et ses articles sous le nom de Pierre l'Ermite, il est introduit, en 1906, au journal La Croix, dans le service chargé de l'information religieuse. C'est l'époque où ce quotidien, qui lors de sa fondation reflétait un certain esprit d'ouverture, se trouve emporté par ses propres réactions contre les attitudes anticléricales du pouvoir. Quoique nouveau venu dans la maison, Michelin s'oppose à la tendance générale qui y règne à la suite de l'affaire Dreyfus et de la séparation. Il devient même, en France, un des authentiques représentants du catholicisme social, qu'il est alors encore difficile de promouvoir. Mobilisé dès le début de la guerre de 1914, le lieutenant Michelin, grièvement blessé, est donné comme mort. Il sera en réalité recueilli par les Allemands, maîtres du terrain, puis soigné et guéri en captivité. Au lendemain de la victoire, Michelin reprend son poste à La Croix et devient président de l'association des informateurs religieux. Il compte aussi alors parmi les dirigeants de la Confédération française des travailleurs chrétiens (C.F.T.C.). Ses tendances se traduisent, en 1928, par la publicité qu'il donne à l'enquête [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre LIMAGNE, « MICHELIN ALFRED - (1883-1975) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-michelin/