L'INGÉNU (Voltaire)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Ingénu est, après Zadig (1747), Micromégas (1752) et Candide (1759), le dernier des grands contes philosophiques de Voltaire (1694-1778). Écrit en 1767 à Ferney en Suisse, où le philosophe réside depuis 1760, le livre, composé de vingt chapitres, est publié anonymement la même année à Genève sous le titre L'Ingénu, Histoire véritable, tirée des manuscrits du P. Quesnel. À soixante-treize ans, Voltaire montre qu'il n'a rien perdu de son mordant ni de sa vitalité créatrice : son ironie se tourne une fois de plus vers ses cibles favorites – l'intolérance et l'hypocrisie religieuses. Mais il y ajoute une dimension sentimentale qui renouvelle le genre dont il est l'un des inventeurs.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Guy BELZANE, « L'INGÉNU (Voltaire) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-ingenu/