L'IDIOTIE (J.-Y. Jouannais)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

N'est pas idiot qui veut. À partir d'articles publiés dans des revues artistiques (telles qu'art press, dont il fut le rédacteur en chef adjoint de 1991 à 1999), de conférences données dans diverses universités et de réflexions inédites, le critique d'art Jean-Yves Jouannais a composé L'Idiotie (éd. Beaux-Arts Magazine, Paris, 2003), un ouvrage de dix chapitres, eux-mêmes abondamment subdivisés, le tout accompagné d'une riche et originale iconographie. L'ensemble se présente comme un essai sur l'idiotie, sous-titré « Art, vie, politique – méthode ».

Idiot, ce livre l'est certainement dans la mesure où il est loin d'être bête. L'auteur explique en effet que le meilleur antidote à la bêtise – tout comme à l'intelligence, d'ailleurs – reste l'idiotie, à condition d'en exhumer l'étymologie quelque peu oubliée. Empruntant sa définition au philosophe Clément Rosset, il rappelle que l'idiot (en grec idiôtès) désigne le simple, le singulier, l'unique, avant de renvoyer à l'acception plus commune de simple d'esprit qu'évoque immanquablement le souvenir de l'idiot du village. Et singulier, ce livre l'est à plus d'un titre. Il manifeste d'abord son idiotie en articulant cette notion avec celle d'art moderne, la modernité étant entendue en un sens historiquement large, qui annexe aussi bien les Incohérents du xixe siècle que les dadaïstes au début du siècle suivant, ou quelques artistes contemporains, tels Arnaud Labelle-Rojoux, Maurizio Cattelan ou Martin Kippenberger.

La figure de l'artiste considéré comme un idiot se tient en marge de la doxa, elle hésite donc entre le modèle dostoïevskien et les duettistes flaubertiens Bouvard et Pécuchet. Alfred Jarry et son Père Ubu ne se trouvent pas loin non plus. Bien sûr, d'autres exemples, plus spécifiquement reliés à l'histoire de l'art, viennent traverser cet ouvrage. Salvador Dalí, Ku [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Hervé GAUVILLE, « L'IDIOTIE (J.-Y. Jouannais) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-idiotie-j-y-jouannais/