L'ATELIER DE FERRARE, Roberto LonghiFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Formé à la critique d'art avant de devenir professeur à l'université de Bologne, puis de Rome, Roberto Longhi (1890-1970) est considéré comme l'un des meilleurs connaisseurs de la peinture italienne du xive au xviie siècle, des primitifs aux caravagesques. L'Atelier de Ferrare (Officina ferrarese) est la traduction des divers textes qu'il a publiés successivement sur le foyer pictural ferrarais, à partir du compte rendu d'une vaste exposition organisée à Ferrare en 1933. Nourri de compléments, repentirs et apostilles, ce texte permet au public français d'aborder une prose difficile pour le non-spécialiste, mais assez fascinante parce qu'elle semble faire assister le lecteur au travail mental de l'expert, appuyé sur une connaissance impressionnante des noms d'artistes et des œuvres conservées en histoire de l'art.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure de Sèvres, maître de conférences en histoire de l'art des Temps modernes à l'université de Provence

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Martine VASSELIN, « L'ATELIER DE FERRARE, Roberto Longhi - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-atelier-de-ferrare/