GATLIN JUSTIN (1982- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Athlète américain né le 10 février 1982 à Brooklyn (New York). Issu d'une famille de la petite bourgeoisie noire – son père est un ancien militaire, sa mère travaille dans le marketing –, Justin Gatlin bénéficie d'une solide éducation (il obtiendra un diplôme universitaire en communication), tout en s'adonnant très jeune à l'athlétisme. Il s'illustre dans les compétitions scolaires : en 2000, il remporte le titre national par équipes avec son lycée. En 2001, lors des Championnats des États-Unis juniors, il s'adjuge les 100 mètres, 200 mètres et 110 mètres haies. Mais, lors de cette compétition, il fait l'objet d'un contrôle antidopage positif. Il se justifie en avançant qu'il souffre d'hyperactivité, qu'il suit un traitement depuis l'âge de neuf ans et qu'il ignorait que le médicament qu'il prend figurait sur la liste des substances interdites. La Fédération internationale d'athlétisme le suspend pour deux ans (Justin Gatlin sera néanmoins blanchi en appel en juillet 2002, et la suspension, levée). La Fédération américaine, laxiste à l'époque, l'autorise néanmoins à participer aux compétitions universitaires. À l'automne de 2002, Justin Gatlin rejoint à Raleigh (Caroline du Nord) le groupe de sprinters entraîné par Trevor Graham, le coach de Tim Montgomery et Marion Jones, cité dans la gigantesque affaire Balco, du nom d'un laboratoire pharmaceutique californien dont le patron, Victor Conte, est à l'origine d'un trafic de produits dopants. Même s'il déclare que Trevor Graham est pour lui le meilleur coach possible et que la culpabilité de ce dernier n'est nullement avérée, cette collaboration jettera une ombre sur les performances futures de Justin Gatlin.

En 2003, à Birmingham (Grande-Bretagne), Justin Gatlin est sacré champion du monde du 60 mètres en salle (6,46 s). Blessé, il ne peut participer aux Championnats du monde de Paris-Saint-Denis.

En 2004, il gagne sa sélection pour les jeux Olympiques d'Athènes, où il disputera les 100 et 200 mètres, ainsi que le relais 4 foi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Autres références

«  GATLIN JUSTIN (1982- )  » est également traité dans :

SPORT - L'année 2017

  • Écrit par 
  • Félicien BONCENNE
  •  • 11 324 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Athlétisme : les adieux manqués d’Usain Bolt »  : […] Maître incontesté du sprint depuis 2008, le Jamaïquain Usain Bolt annonce officiellement en 2017 qu’il met un terme à sa carrière d’athlète. Avant de se retirer, il espère ajouter de nouvelles couronnes mondiales à son incroyable palmarès lors des Championnats du monde qui se déroulent au mois d’août à Londres, sur la piste qui avait abrité ses exploits des jeux Olympiques (JO) de 2012. Mais le sc […] Lire la suite

SPORT - L'année 2015

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 6 923 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Athlétisme : les enseignements des Championnats du monde de Pékin »  : […] Stars au rendez-vous et nouveaux venus ; grandes performances et hiérarchie curieusement bousculée : dresser le bilan des quinzièmes Championnats du monde d’ athlétisme, qui se sont tenus du 22 au 30 août 2015 à Pékin, peut se faire sous des angles divers. Dans le « nid d’oiseau », la plupart des immenses vedettes de l’athlétisme ont tenu leur rang, et tout d’abord Usain Bolt. De nouveau vainqueu […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « GATLIN JUSTIN (1982- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/justin-gatlin/