JULIUS OBSEQUENS (Ier ou IVe s.)

On ignore où et quand vécut l'écrivain romain Julius Obsequens : peut-être au ier siècle pensent certains, au ive siècle selon d'autres. Il a laissé un ouvrage, De prodigiis, relatant les prodiges qui se sont produits avant et après les événements marquants de l'histoire romaine. Ces phénomènes tiennent, en effet, une place importante dans l'histoire et la politique de la Rome antique, au point que Tite-Live en a mentionné un grand nombre, que Cicéron leur a consacré une étude dans son De divinatione, et que Plutarque, Sénèque, Pline l'Ancien, Dion Cassius et bien d'autres historiens et moralistes de l'Antiquité ont dû, eux aussi, y faire allusion. Le De prodigiis, dont on a perdu les chapitres consacrés aux premiers siècles de Rome, couvre la période qui va de ~ 191 à ~ 12. C'est un petit ouvrage écrit avec clarté et simplicité, comme c'était l'usage au temps d'Auguste. Le récit est vif, rapide, mêlé de faits historiques qui resteraient ignorés s'ils n'avaient été relatés par Julius Obsequens.

—  Joël SCHMIDT

Écrit par :

  • : diplômé d'études supérieures d'histoire, directeur de collections historiques

Classification

Pour citer l’article

Joël SCHMIDT, « JULIUS OBSEQUENS (Ier ou IVe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-obsequens/