DALOU JULES (1838-1902)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sculpteur français. Dalou est avec Rodin la figure marquante de la sculpture française de la fin du xixe siècle. Mais, de son vivant déjà, la perception que le public avait de son art a peut-être souffert de l'immense renommée de Rodin.

Dalou n'eut pas de carrière officielle. Comme beaucoup d'artistes de premier plan de la seconde moitié du xixe siècle, il passa rapidement par l'École des beaux-arts : il dut sa formation à l'excellente École impériale des arts du dessin et à l'enseignement de Carpeaux. Jusqu'en 1870, comme Rodin et beaucoup d'autres, il fut employé à Paris dans des chantiers de sculpture décorative. Il joua un rôle politique pendant la Commune : il fut membre de la Fédération des artistes dirigée par Courbet qui le nomma conservateur au Louvre. Condamné par les Versaillais, il s'enfuit en Angleterre où il vécut jusqu'en 1879. Les années qu'il passa en Angleterre assurèrent son succès : il obtint alors de nombreuses commandes, ses œuvres furent acceptées dans les grandes expositions et il enseigna à la fameuse Slade School. De retour à Paris en 1879 après l'amnistie, Dalou y rencontra vite le succès comme portraitiste et comme auteur de plusieurs monuments publics qui comptent parmi les plus importants que lui commanda la IIIe République : Monument à Alphand (bois de Boulogne), Monument à Delacroix (jardin du Luxembourg), Triomphe de la République (place de la Nation).

Dans les programmes monumentaux qu'il réalisa, on décèle la conception profondément démocratique que Dalou, artiste républicain, avait de la sculpture ; il ne s'en départit guère. Il se tint à l'écart de l'esthétique symboliste qui nourrit une grande partie de l'art de Rodin, et resta un réaliste, trouvant l'inspiration de ses sujets non monumentaux dans le familier, le réel et le quotidien. Dès son séjour en Angleterre, il innove dans des figures et des groupes de grande et de petite dimension qui deviennent vite populaires. Avec eux, il s'attache à ces sujets de l'intimité du foyer mis alors à la mode par la peinture impressionniste : femmes lisant, cousant, s'habillant, ou affairées [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Californie, Berkeley (États-Unis)

Classification

Pour citer l’article

Jacques de CASO, « DALOU JULES - (1838-1902) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-dalou/