ANTALL JÓZSEF (1932-1993)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mort à soixante et un ans des suites d'un cancer, József Antall a été le premier chef de gouvernement démocratiquement élu de la Hongrie postcommuniste.

Directeur d'une institution scientifique, non communiste, Antall révèle son talent politique lorsque se tient la table ronde où s'opposèrent, au milieu de l'année 1989, les démocrates de toutes tendances au pouvoir communiste, qui cherchait à tirer son épingle du jeu. Il semblerait toutefois que, sous le paravent d'une carrière sans éclat, ce directeur placide se fût sciemment préparé au service d'une démocratie parlementaire bien avant que l'heure de celle-ci n'eût sonné en Hongrie. La “révolution négociée” de 1989-1990 devait lui permettre de réaliser son ambition de présider aux destinées de son pays lors du retour à la normalité démocratique. On comprend dès lors que, nommé Premier ministre à la suite des élections enfin libres de 1990, il tient à le rester en dépit du mal qui vient le frapper et finira par le vaincre quarante-trois mois plus tard.

Fils d'un haut fonctionnaire courageux et libéral de l'entre-deux-guerres, József Antall est né à Budapest le 8 avril 1932. Il fait ses études secondaires chez les piaristes, puis s'inscrit, en 1950, à la faculté des lettres de l'université de Budapest, où il va acquérir plusieurs diplômes, dont celui de professeur d'histoire. La révolution de 1956, à laquelle il participe en jeune militant du Parti des petits propriétaires, compromet sa carrière de professeur et l'oblige à se contenter de celle de chercheur et de bibliothécaire. Se spécialisant dans l'histoire de la médecine, il devient d'abord collaborateur, puis directeur en titre du musée Semmelweis d'histoire de la médecine.

À la veille de l'année cruciale de 1989, Antall, sollicité de plusieurs côtés, finit par rallier le puissant mouvement national-populiste, le Forum démocratique hongrois (M.D.F.), qui envisage la sortie du communisme sans révolution radicale. Antall, qui partage cette idée ainsi que celle du retour aux traditions [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANTALL JÓZSEF (1932-1993)  » est également traité dans :

DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 8 416 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Hongrie »  : […] Après l'écrasement de la révolution d'octobre 1956, la Hongrie connaissait avec János Kádár, secrétaire général du Parti communiste de 1956 à 1988, un régime qui essayait de concilier l'orthodoxie communiste avec une relative tolérance politique et un passage prudent à l'économie de marché. À la fin des années 1980, deux formations rivalisent dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democraties-populaires/#i_12526

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Un jeu politique bien rodé  »  : […] L'issue des différentes élections législatives intervenues depuis 1989 illustre la rapidité avec laquelle la Hongrie est entrée dans le jeu de l'alternance démocratique propre aux régimes parlementaires occidentaux. Le pouvoir exécutif a ainsi changé régulièrement de majorité. Le pays a tout d'abord connu, avec le gouvernement de József Antall (19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hongrie/#i_12526

ORBÁN VIKTOR (1963- )

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POTEL
  •  • 1 063 mots
  •  • 1 média

Premier ministre de Hongrie de 1998 à 2002 et de nouveau depuis 2010, Viktor Orbán apparaît, depuis son entrée en politique, moins comme un idéologue que comme un politicien habile et pragmatique, doué d’un grand charisme personnel, porteur d’une vision nationaliste et conservatrice . Né en 1963 dans une famille d’agriculteurs, Viktor Mihály Orbán […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viktor-orban/#i_12526

Les derniers événements

12-21 décembre 1993 • HongrieNomination de Peter Boross au poste de Premier ministre après le décès de József Antall.

Le 12, József Antall, chef du Forum démocratique et Premier ministre conservateur au pouvoir depuis les premières élections libres d'avril 1990, meurt à Budapest des suites d'un cancer. Le président de la République Arpad Göncz charge le ministre de l'Intérieur Peter Boross de former un nouveau [...] Lire la suite

29 juillet - 3 août 1990 • HongrieÉlection définitive du président de la République.

. Ce membre fondateur de l'Alliance des démocrates libres (SzDSz, opposition), au passé exempt de toute compromission avec le régime communiste, avait été élu en mai dès la première séance du Parlement à la suite d'un accord entre le Forum démocratique (M.D.F., centre droit) du Premier ministre Jozsef Antall et l'Alliance des démocrates libres (SzDSz), principal parti d'opposition.  [...] Lire la suite

21 juin 1990 • HongrieRéouverture de la Bourse des valeurs.

Le 21, en rouvrant à Budapest la Bourse des valeurs qui y avait fonctionné jusqu'en 1948, la Hongrie devient le premier pays d'Europe de l'Est à se doter d'un symbole du capitalisme financier, élément essentiel du développement du « capitalisme populaire » préconisé par Jozsef Antall, le nouveau Premier ministre de centre droit.  [...] Lire la suite

16-23 mai 1990 • HongrieFormation d'un gouvernement de coalition non communiste.

Le 16, Jozsef Antall, président du Forum démocratique (M.D.F.), chargé de former le gouvernement après les élections du 8 avril, rend publique la composition du premier cabinet hongrois postcommuniste. Composé essentiellement d'enseignants, il comprend huit membres du M.D.F., qui contrôle [...] Lire la suite

8 avril 1990 • HongrieDeuxième tour des élections législatives.

de la droite, largement victorieuse, le Forum démocratique hongrois (M.D.F., centre droit), conduit par Jozsef Antall, rate de peu la majorité absolue avec un total de 164 sièges et 42,74 p. 100 des voix. Il devra compter avec ses alliés, le Parti des petits propriétaires (P.P.P., 11,13 p. 100 des voix [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre KENDE, « ANTALL JÓZSEF - (1932-1993) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jozsef-antall/