JOSEPH LE PATRIARCHE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Joseph (en hébreu, Yoseph, « Que Dieu ajoute » ; selon l'étymologie populaire de Genèse, xxx, 23, ce nom dériverait de asaph, « enlever ») est le nom propre porté par seize personnages bibliques (on le retrouve aussi dans les textes d'Égypte) notamment par Joseph le Patriarche et par Joseph l'« époux de Marie ».

L'histoire de Joseph le Patriarche, fils de Jacob et de Rachel, est rapportée par le Livre de la Genèse, xxx-l : sa naissance à Haran ; sa jeunesse ; ses songes ; la jalousie de ses frères, qui le vendent comme esclave à des marchands se rendant en Égypte ; son intervention pour expliquer les songes de Pharaon ; son élévation au grade de haut fonctionnaire ; son mariage avec Asénath l'Égyptienne, qui lui donne deux fils, Manassé et Éphraïm ; sa rencontre avec ses frères et son père venus chercher du blé en Égypte et l'offre qu'il leur fait de s'installer dans ce pays ; sa mort en Égypte à l'âge de cent dix ans.

Scènes de la vie de Joseph

Photographie : Scènes de la vie de Joseph

Scènes de la vie de Joseph, comportant l'autoportrait du peintre verrier Clément de Chartres. Vitrail du déambulatoire de la cathédrale de Rouen. XIIIe siècle. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Le cycle des récits de Joseph, solidaires, dans la Bible, de l'histoire de Jacob et de ses fils et servant d'articulation entre l'ensemble de la tradition patriarcale de la Genèse et l'ensemble de la tradition mosaïque de l'Exode, est un chef-d'œuvre de littérature narrative. À la différence des autres écrits patriarcaux, il constitue un récit cohérent et homogène qui n'est pas la compilation d'éléments indépendants enracinés (comme pour Abraham, Isaac et Jacob) dans les légendes locales et cultuelles. L'histoire est ici directement sapientielle : elle « nous montre cette image de l'homme dans sa remarquable perfection. D'une scène à l'autre, elle décrit un jeune homme qui a donné à sa vie une forme noble, par sa discipline, sa modestie, ses connaissances, sa maîtrise de soi, sa crainte de Dieu » (von Rad).

La Bible mentionne Joseph dans nombre de ses livres. Il est l'ancêtre éponyme de la « tribu de Joseph », de la « maison de Joseph » ou de « Joseph » tout court. Ces expressions désignent surtout les tribus d'Éphraïm et de Manassé, voire toutes les tribus septentrionales d'Israël, et aussi parfois tout Israël. Selon le Livre de Josué, xvi, il semblerait qu'une tribu ait même porté le nom de Joseph, que le Livre de l'Ecclésiastique (xlix, 15) loue de son côté avec chaleur.

Le Livre de Joseph et d'Asénath (selon le titre de la version syriaque), appelé encore La Légende [ou Livre] de la prière d'Asénath (selon le titre de l'araméen) ou La Vie et la confession d'Asénath, est un midrash romanesque sur le mariage de Joseph avec la fille païenne du prêtre Putiphar. On y décrit la beauté et la pureté d'Asénath, sa rencontre avec Joseph et sa décision de l'épouser, les détails de sa conversion au vrai Dieu et son mariage, etc. C'est un midrash de propagande juive, écrit en grec, probablement en Égypte et dans un terrain de culture hellénistique, au ier siècle. D'aucuns y ont vu une œuvre chrétienne traitant de l'eucharistie et de la confirmation, mais son caractère juif est admis aujourd'hui par tous. On possède des traces de quelques autres textes apocryphes sur Joseph, ce qui indique la popularité de sa postérité au sein du judaïsme.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

André PAUL, « JOSEPH LE PATRIARCHE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-le-patriarche/