KABILA JOSEPH (1971-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Joseph Kabila est le président de la République démocratique du Congo (R.D.C.) depuis 2001.

Joseph Kabila est né le 4 juin 1971 dans la province du Kivu, au Zaïre (auj. R.D.C.). Fils du leader rebelle Laurent-Désiré Kabila devenu chef de l'État en 1997, il passe la majeure partie de son enfance et de sa scolarité en Tanzanie. Il combat au côté des forces rebelles qui déposent le président du Zaïre Mobutu Sese Seko en 1997 et investissent Laurent-Désiré Kabila à la tête du pays ; celui-ci rétablit alors l'ancien nom du pays, la République démocratique du Congo. Joseph Kabila poursuit ensuite sa formation militaire en Chine. À son retour, il prend la tête de l'armée congolaise, avec le grade de général de division.

Le 16 janvier 2001, Laurent-Désiré Kabila est assassiné. Dix jours plus tard, Joseph Kabila est investi président de la R.D.C. Il hérite d'un pays en guerre avec des forces rebelles appuyées par des États voisins, qui est dépourvu d'une administration efficace et des services de base pour la population, et dont l'économie est en ruine.

Joseph Kabila est alors peu connu, et les conseillers de son père pensaient pouvoir le manipuler facilement. Toutefois, le nouveau chef de l'État crée la surprise en modifiant l'orientation politique du pays. Moins d'une semaine après son entrée en fonction, il effectue son premier déplacement officiel à l'étranger. Il rencontre ainsi les chefs des gouvernements français et belge, puis se rend aux États-Unis, où il s'entretient avec le secrétaire d'État Colin Powell ainsi qu'avec les représentants de la Banque mondiale, du F.M.I. et des Nations unies. Durant cette escale américaine, il rencontre également le président rwandais Paul Kagame, qui avait été l'un des principaux opposants de son père. Lors d'une visite en Zambie en février 2001, Joseph Kabila accepte de faire appliquer l'accord de cessez-le-feu signé en juillet 1999 mais jamais observé. Il négocie également avec les groupes rebelles. Les gouvernements des cinq pays – Rwanda, Ouganda, Zimb [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  KABILA JOSEPH (1971- )  » est également traité dans :

CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jules GÉRARD-LIBOIS, 
  • Henri NICOLAÏ, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Benoît VERHAEGEN, 
  • Crawford YOUNG
  • , Universalis
  •  • 24 764 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre «  Le Congo dans la guerre et la difficile sortie du conflit »  : […] de tensions à Kinshasa : manifestations de rues et combats entre fractions de l'armée. Kabila obtient près de 45 p. 100 des suffrages exprimés contre 20 p. 100 en faveur de Bemba. Lors des législatives qui se tiennent le même jour, l'Alliance de la majorité présidentielle de Joseph Kabila obtient plus de 200 des 500 sièges […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-democratique-du-congo/#i_35291

RWANDA

  • Écrit par 
  • François BART, 
  • Jean-Pierre CHRÉTIEN, 
  • Marcel KABANDA
  •  • 11 936 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le régime du F.P.R. »  : […] Kisangani, faisant des centaines de morts. En juillet 2002, un accord conclu à Pretoria entre Paul Kagame et Joseph Kabila (qui a succédé à son père, assassiné en janvier 2001), organise le retrait des forces étrangères de R.D.C. Les violences persistantes ont nécessité un nouvel accord conclu à Nairobi en 2007. Le désarmement et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rwanda/#i_35291

Pour citer l’article

« KABILA JOSEPH (1971-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-kabila/