NADJ JOSEF (1957- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un amoureux de la littérature

Si ses premières œuvres sont irriguées de cet imaginaire qui prend ses racines dans sa culture d'Europe centrale et de son village natal, peu à peu, Josef Nadj revient à ses premières amours littéraires. À partir de Comedia Tempio (1990), il s'appuie tout d'abord sur des auteurs et poètes hongrois (Géza Csáth, Gyula Kodolányi…) puis, à partir de Woyzeck, ou l'Ébauche du vertige, inspiré de Georg Büchner (1994), il traverse les œuvres d'écrivains tels que Jorge Luis Borges (Les Commentaires d'Habacuc, 1996), Samuel Beckett (Le Vent dans le sac, 1997), Franz Kafka (Les Veilleurs, 1999), Bruno Schulz (Les Philosophes, 2001), Raymond Roussel (Poussière de soleils, 2004). Asobu, créée pour le festival d'Avignon 2006, évoque l'œuvre du poète Henri Michaux. Artiste associé de cette soixantième édition du festival, Josef Nadj présente également Paso Doble à l'église des Célestins, une performance entre danse et arts plastiques réalisée en duo avec le plasticien Miquel Barceló.

Au fil des années, on voit se dessiner deux parcours chez le chorégraphe. D’un côté, il réalise des pièces pour sa compagnie – comme Cherry-Brandy (2010), qui est une œuvre inspirée du poète Ossip Mandelstam –, avec de nombreux danseurs. De l’autre, il met en scène des duos de danseurs dans lesquels il est l’un des deux interprètes : Le Temps du repli (1999), avec Cécile Thiéblemont ; Petit Psaume du matin (2001), avec Dominique Mercy ; Sho-Bo-Gen-Zo (2008), avec Cécile Loyer ; Atem/Le Souffle (2012), avec Anne-Sophie Lancelin ; Paysage inconnu (2014), avec Ivan Fatjo. Pour cette dernière création, la conception musicale est assurée par le batteur Gildas Etevenard et le saxophoniste Akosh Szelevényi, lequel collabore régulièrement avec Josef Nadj (par exemple Les Corbeaux en 2010).

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Agnès IZRINE, « NADJ JOSEF (1957- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-nadj/