CARRERAS JOSÉ (1946- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chanteur d'opéra espagnol renommé pour la richesse de sa voix et son charisme, le Catalan José Carreras est, avec l'Italien Luciano Pavarotti et l'Espagnol Plácido Domingo, l'un des trois ténors qui popularisèrent l'art lyrique dans la seconde moitié du xxe siècle.

Cadet d'une famille de trois enfants, né le 5 décembre 1946, à Barcelone, José Carreras (en catalan Josep Maria Carreras i Coll) affiche très tôt des dispositions pour la musique, organisant fréquemment des parodies d'opéras et entonnant des airs de films célèbres. À sept ans, il entre au conservatoire de sa ville natale. José Carreras fréquente ensuite l'université de la capitale catalane, où il étudie la chimie tout en poursuivant sa formation musicale.

En janvier 1970, à Barcelone, le jeune Carreras chante un petit rôle, celui du centurion Flavio, dans Norma de Bellini. C'est à cette occasion qu'il rencontre la soprano espagnole Montserrat Caballé, interprète du rôle-titre. La diva et son frère prennent alors Carreras sous leur protection et l'aident à se lancer dans une carrière internationale. En 1971, il fait ses débuts en Italie en incarnant à Parme Rodolfo dans La Bohème de Puccini ; l'année suivante, il chante pour la première fois aux États-Unis, au New York City Opera, dans le rôle de Pinkerton de Madama Butterfly de Puccini. Il fait ses débuts au prestigieux Metropolitan Opera de New York le 18 novembre 1974, en incarnant Mario Cavaradossi (Tosca de Puccini), sous la direction d'Alberto Erede. Au cours de la décennie suivante, José Carreras interprétera une grande variété de rôles dans le monde entier et multipliera les enregistrements.

Après s'être évanoui lors d'une séance en studio, il découvre en 1987 qu'il est atteint d'une leucémie. Après avoir subi une greffe de moelle osseuse et une chimiothérapie, i [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Richard PALLARDY, « CARRERAS JOSÉ (1946- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-carreras/