MERCER JOHNNY (1909-1976)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Surnom de John Herndon Mercer, parolier, chanteur et compositeur américain, qui a participé à de nombreuses productions musicales de Broadway et à des films de Hollywood.

Johnny Mercer est né le 18 novembre 1909 à Savannah, en Géorgie. Il fait ses études en Virginie, arrive à New York à la fin des années 1920 et joue de petits rôles jusqu'à ce que sa collaboration avec Everett Miller dans Out of Breath and Scared to Death of You le fasse accepter pour la revue Garrick Gaieties (1930). Mercer utilise son sens de l'humour et ses origines sudistes pour écrire des lyrics pleins de verve, romantiques ou pleins de couleur locale. Il travaille par l'intermédiaire d'éditeurs de musique jusqu'en 1934, puis entre dans l'orchestre de Paul Whiteman comme animateur et chanteur, tout en continuant à écrire pour des comédies musicales pour le cinéma. À partir de 1939, il fait partie du spectacle radiophonique de Benny Goodman Camel Caravan.

En 1942, Mercer fonde Capitol Records avec deux associés, société dont il est le président tout en partant à la recherche de nouveaux talents. Pour Broadway, il collabore avec Harold Arlen à St. Louis Woman (1946) et Saratoga (1959) et écrit les lyrics de la musique de Gene DePaul pour Li'l Abner (1956) et de celle de Robert Emmett Dolan pour Texas, Li'l Darlin' (1949) et Foxy (1964). Il continue aussi à écrire des textes pour des films comme Charade (1963), Barefoot in the Park (1967) et Darling Lili (1970). Il a été le premier président du Songwriter's Hall of Fame.

Avec plus de mille chansons à son actif, Mercer a travaillé avec des compositeurs tels Hoagy Carmichael, Harry Warren, Henry Mancini, Richard Whiting, Harold Arlen, Jerome Kern, Jimmy McHugh et Jimmy Van Heusen sur de nombreuses chansons passées à la postérité. On peut citer notamment Lazy Bones, I'm an Old Cowhand, Goody Goody, Jeepers Creepers, Hooray for Hollywood, You Must Have Been a Beautiful Baby, Blues in the Night, That Old Black Magic, Laura, Ac-cent-tchu-ate the Positive, Come Rain or Come Shine, On the Atchison, Topeka and the Santa Fe, Autumn Leaves, Moon River, Charade, et Days of Wine and Roses.

Johnny Mercer est mort le 25 juin 1976 à Bel Air, en Californie.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  MERCER JOHNNY (1909-1976)  » est également traité dans :

CARMICHAEL HOAGY (1899-1981)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 814 mots

Le compositeur, chanteur, pianiste et acteur américain Hoagy Carmichael (de son véritable nom Hoagland Howard Carmichael) est l'auteur de standards qui comptent parmi les plus célèbres de la musique populaire américaine. Il naît le 22 novembre 1899 à Bloomington (Indiana). Son père est un électricien itinérant et sa mère gagne de l'argent pour comp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hoagy-carmichael/#i_40116

Pour citer l’article

« MERCER JOHNNY - (1909-1976) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/johnny-mercer/