ENDERS JOHN FRANKLIN (1897-1985)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Virologiste américain né à West Hartford (Connecticut). Après des hésitations sur sa véritable vocation – pilote à l'U.S. Air Force (1917-1919), étudiant en commerce puis en littérature (1919-1924) –, Enders opte pour la biologie et prépare une thèse de bactériologie et immunologie à l'université Harvard (1930). Enseignant, il est promu professeur de cette même université et directeur du département des maladies infectieuses à l'hôpital des enfants de Boston. En 1954, il partage, avec ses collaborateurs F. C. Robbins et T. H. Weller, le prix Nobel de physiologie ou médecine pour leurs travaux communs sur la culture du virus de la poliomyélite.

Les virus sont des particules inertes qui ne se multiplient qu'à l'intérieur de cellules vivantes dont ils détournent la machinerie. Cependant, la spécificité plus ou moins grande des virus vis-à-vis de leur cellule hôte rend difficile leur culture et complique donc leur étude. Le mérite d'Enders et de ses jeunes collaborateurs est d'être parvenus (1949), en adaptant la technique mise au point par des Britanniques (Maitland, 1928), à lever le neurotropisme du virus de la poliomyélite et à le cultiver sur des tissus humains différents (cerveau embryonnaire, peau, muscle...). Cette technique devenue routinière a rendu possible l'isolement et l'identification de nombreux virus, même les plus silencieux, et, en cela, elle a permis de développer la lutte contre les maladies virales. C'est en ce sens que les travaux d'Enders et de ses collaborateurs ont véritablement impulsé l'essor de la virologie moderne.

—  Samya OTHMAN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ENDERS JOHN FRANKLIN (1897-1985)  » est également traité dans :

ROBBINS FREDERICK CHAPMAN (1916-2003)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 233 mots

Médecin bactériologiste américain, né le 25 août 1916 à Auburn (Alabama). À l'hôpital des enfants de Boston (1940-1952) qu'il quitte temporairement pendant la Seconde Guerre mondiale, pour servir comme chef du laboratoire des virus et rickettsies au département médical de la 15 e  armée des États-Unis (1942-1946), il poursuit des recherches sur les maladies infectieuses. Il rejoint en 1948 le gro […] Lire la suite

WELLER THOMAS HUCKLE (1915-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 482 mots

Médecin et virologiste américain, Thomas Huckle Weller est né le 15 juin 1915 à Ann Arbor (Michigan) et mort le 23 août 2008 à Needham (Massachusetts). Il a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1954, avec John Franklin Enders (1897-1985) et Frederick Chapman Robbins (1916-2003), « pour leur découverte de la possibilité de multiplier le virus de la poliomyélite sur des cultures de di […] Lire la suite

Pour citer l’article

Samya OTHMAN, « ENDERS JOHN FRANKLIN - (1897-1985) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-franklin-enders/