CARR JOHN (1723-1807)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Constructeur et architecte britannique, il appartient à la seconde génération palladienne, nourrie de l'apport de Robert Adam. Il construit surtout d'importantes demeures aristocratiques : Kirby Hall (d'après un projet de Burlington), Harewood House, Tabley House, Basildon House, principalement dans les Midlands et le nord de l'Angleterre. Marqué par le néo-classicisme, il édifie quelques bâtiments publics : à York (dont il devient lord maire) le County Court House, l'hôtel de ville de Newark (1773), celui de Chesterfield (1789) et donne à Buxton (Derbyshire) une version réduite du Crescent de Bath.

—  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : historien de l'art, chargé de mission à la Caisse nationale des monuments historiques et des sites

Classification

Pour citer l’article

Jean-Pierre MOUILLESEAUX, « CARR JOHN - (1723-1807) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/john-carr/