JEUX OLYMPIQUESLes boycottages des Jeux

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Quelle efficacité politique ?

Les boycottages des Jeux eurent-ils une influence quelconque sur la géopolitique mondiale ? On serait tenté de répondre derechef par la négative à cette question, de rappeler que les sportifs furent les seules victimes de ces décisions politiques. La réalité est plus complexe.

Rappelons déjà que la lâcheté du mouvement sportif à l'occasion des Jeux de Berlin en 1936 préfigurait celle des dirigeants politiques qui allaient parapher deux ans plus tard les accords de Munich. Certes, si plusieurs nations avaient refusé d'envoyer leurs athlètes à Berlin, les nauséabondes visées du régime nazi n'auraient pas changé d'un iota. Néanmoins, la stratégie olympique nazie élaborée par Joseph Goebbels – une gigantesque mascarade consistant à affirmer la grandeur du IIIe Reich sans effrayer le monde – eut été mise à mal. Un boycottage olympique, par sa valeur symbolique, aurait-il permis aux opinions européennes de faire pression sur leurs dirigeants pour qu'ils s'inquiétassent de l'expansionnisme hitlérien plutôt que de ne s'intéresser qu'aux problèmes internes de leurs pays ? Sûrement pas, mais...

Le boycottage africain des Jeux de Montréal en 1976 n'eut aucun résultat concret : l'Afrique du Sud n'a pas infléchi sa politique ségrégationniste, les rugbymen britanniques, en 1980, français, en 1981, néo-zélandais – cependant contre l'avis de leur gouvernement –, en 1986, se rendront en Afrique du Sud pour affronter les Springboks... Néanmoins, il matérialisait plus encore l'isolement du pays de l'apartheid sur la scène internationale.

Les boycottages de 1980 et de 1984 mettent parfaitement en lumière l'un des aspects de la guerre froide, celui de la bataille de l'image. En décrétant le boycottage des Jeux de Moscou, le président Carter n'espérait nullement un retrait soviétique d'Afghanistan. De fait, les troupes soviétiques ne quitteront le pays qu'en 1988, alors que, dans le même t [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Les derniers événements

France – Chine. Annulation du sommet sino-européen. 13 novembre - 8 décembre 2008

les jeux Olympiques. Le 26, Pékin annonce sa décision de ne pas participer au sommet entre l'Union européenne et la Chine qui doit se tenir à Lyon le 1er décembre. La Commission européenne annule la réunion, précisant que la décision chinoise est motivée par la visite du dalaï-lama […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « JEUX OLYMPIQUES - Les boycottages des Jeux », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-les-boycottages-des-jeux/