JEUX OLYMPIQUESLe relais de la flamme olympique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Histoires de relais...

Le relais de la flamme olympique devient vite un élément incontournable des Jeux. À chaque édition, le comité d'organisation tente d'apporter sa touche personnelle, de mettre en valeur un élément du patrimoine historique ou sportif du pays hôte. En ce qui concerne les Jeux d'hiver, le relais est organisé pour la première fois à l'occasion de l'édition d'Oslo, en 1952 : la flamme n'est pas allumée à Olympie, mais à Morgedal, dans le foyer de Sondre Norheim, le « père » du ski norvégien. (Ce n'est qu'à partir de 1964 que la flamme sera allumée à Olympie pour les Jeux d'hiver.) En 1956, les Jeux d'été se déroulent à Melbourne : la flamme olympique prend donc l'avion. En 1960, pour les Jeux de Rome, le relais ne traverse que deux pays (la Grèce et l'Italie), mais les organisateurs conçoivent un « relais antique » : les mille cinq cent vingt-neuf relayeurs passent devant de multiples sites de l'Antiquité gréco-romaine, souvent peu connus du public ; la torche, dessinée par Amedeo Maiuri, évoque les flambeaux figurant sur les monuments anciens.

En 1968, le comité d'organisation des Jeux de Mexico accorde une place très importante au relais. Le parcours épouse l'itinéraire qu'emprunta Christophe Colomb quand il découvrit l'Amérique en 1492, un descendant du navigateur, Cristóbal Colón de Carbajal, assurant le dernier relais sur le territoire espagnol ; la flamme fait une halte dans l'antique cité de Teotihuacán, où elle est exposée au sommet de la pyramide de la Lune, symbolisant le lien entre les civilisations gréco-latines et préhispaniques ; nageurs, rameurs et skieurs nautiques sont invités à se transmettre la torche au large de Veracruz. En 1976, la technologie est à l'honneur : la flamme est expédiée d'Athènes à Ottawa sous forme d'un signal électronique transmis par câble téléphonique en direction d'un satellite Intelsat, puis un rayon laser lui redonne son aspect originel et le relais vers Montréal commence.

En 1992, pour les Jeux d'hiver d'Albertville, la flamme vo [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « JEUX OLYMPIQUES - Le relais de la flamme olympique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-le-relais-de-la-flamme-olympique/